AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Ahhh... Très chère rancune, quand tu nous tiens ~ {Feat. Bae Eun Ae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Park Shi Won ;;

avatar

Avatar : Dong Young Bae ♥
Double compte : Kim Bi Yong
Messages : 1692

Age : 23

MessageSujet: Ahhh... Très chère rancune, quand tu nous tiens ~ {Feat. Bae Eun Ae   Mar 8 Mar - 5:35




« Eun Ae &² Shi Won »




'




    La pratique venait tout juste de terminer. Suant et puant comme des ados boutonneux en pleine puberté, les membres du club de danse quittaient peu à peu le studio pour regagner les vestiaires, prendre une bonne douche et sûrement aller manger, étant donné qu'il était déjà dix-huit heures quarante-cinq. Tous quittaient, à l'exception de Shi Won. Lui, pour sa part, profitait plutôt du moment de tranquillité et de solitude dans le studio pour pratiquer ses propres chorégraphies fétiches. Après tout... il n'avait pas le temps pendant les pratiques puisqu'il était bien trop occuper à montrer des chorégraphies à certains ou donner des cours privés à d'autres, ou encore à servir de partenaire à ceux qui voulaient danser une valse, une salsa ou une chacha et qu'ils ne s'étaient pas trouvé de partenaire. Ainsi, ses moments de solitude après les pratiques étaient sacrées pour lui. C'était son moment à lui ou il pouvait se perdre dans son univers, cessant de se soucier du reste de ses ennuis, s'adonnant seulement qu'à la danse.

    En transe dans sa chorégraphie de popping, Shi Won surveillait la forme de ses mouvements dans le miroir face à lui. S'il y avait bien quelque chose qui le rendrait môsieur perfectionniste, c'était bel et bien la danse. Le brunet pouvait se frustrer rapidement contre lui-même si ses mouvements n'étaient pas jusqu'à la fine pointe de la perfection. Ce qui arrivait assez souvent puisqu'il trouvait toujours un problème où il n'en avait pas nécessairement, malgré que tout le monde qu'il connaissait ne cessaient de lui rappeler qu'il faisait parti des meilleurs danseurs de l'académie... Sinon, il ne serait pas l'actuel unique professeur du club de danse...

    Chantant à la fois tout bas les paroles de la chanson qui jouait au fond, le jeune homme enchaîna ensuite sur un hip hop une fois sa danse terminé. Par contre, il fut rapidement déconcentré par une forme inconnu alors qu'il continuait de surveiller son clone dans le miroir. Ainsi, le lycan s'arrêta net et observa la personne derrière lui au-travers de la vitre réfléchissante. Un sourire s'étendu sur ses lèvres alors qu'il pivotait sur lui-même pour voir l'intrus en face; Eun Ae.

      Shi Won - Aurais-je la visite d'une louve perdu, par hasard ?


    Shi Won esquissa un clin d'oeil à la jeune femme avant d'aller fermer la musique qui continuait de s'élever fortement de la radio. Sans quitter la donzelle du regard, il retira son t-shirt qui lui collait péniblement à la peau avant de le laisser tomber dans un coin. Ahhh... la très chère Eun Ain... Shi Won se souviendra toujours du jour de leur première rencontre. Ce fut tellement un hasard. Il revenait tout juste d'une soirée plutôt arrosée chez des amis et il avait croisé la faible créature qu'était la lycan à cette époque. Pris au piège par ces vampyrs, qui sait ce qui lui serait arrivé s'il n'avait pas intervenu - et en même temps, ça lui avait permis de botter le derrière à ces ignobles créatures dégueulasses. Et depuis... l'avait-elle reconnu ? Ou voulait-elle tout simplement fuir le sujet lorsqu'ils se croisaient, que ce soit par rancune ou pour x-y-z raison ? N'empêche, cette supposé ignorance ne faisait qu'amuser plus qu'autre chose Shi Won qui taquinait subtilement la jeune donzelle sur ce sujet ~

      Shi Won - Anyway... Quel bon vent t'amènes, sweety ?

    Le brunet la fixa de ses prunelles légèrement dorées - couleur qui changeait selon son humeur et que le doré annonçait une humeur joueuse - tout en défaisant ses cheveux en bataille afin de refaire son chignon sur le haut de sa tête. Après tout... peut être que, au fond, la miss ne faisait que passer par-là pour s'assurer qu'elle n'avait rien oublier après la pratique...

_________________
Park Shi Won ㄨ
It's just a feeling, my heart almost bursting with thrill It's just a feeling, this sense of having the whole world It's just a feeling, I'm not afraid of any kind of pain This must be feeling of love You got me singing yeah You make me say yeah You got me singing yeah Now let me say yeah yeah yeah yeah yeah


Invité You didn't want to open it
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bae Eun Ae ;;

avatar

Avatar : Park Ye Eun, Yenny aka Park-Oppa
Double compte : Yep! Mimi the Demi-Vampy of A
Messages : 65

Age : 24

MessageSujet: Re: Ahhh... Très chère rancune, quand tu nous tiens ~ {Feat. Bae Eun Ae   Mer 9 Mar - 3:40

Une pratique comme les autres faut bien dire pour qu'elle réalise un de ses rêves cachés, il fallait bien qu'elle pratique, sinon jamais la jeune danseuse le réalisera. La chorégraphie de ''monsieur'' Park, n'était pas la plus compliquée, mais le rythme et les pas étaient majestueux et, bon, qui était-elle pour chialer. Tout le monde se précipita hors de la salle lorsque le dernier numéro à faire fut achevé. Eun Ae resta dans un coin, pendant un moment, attendant une de ses amies qui resta avec le professeur pour lui poser des questions. Elles sortirent, par la suite, jacassant tout un groupe de jeunes demoiselles. Toutes étaient de vraies gagas sur le jeune homme sans exception. Il pensent sans doute qu'elles n'ont pas de partenaires lorsqu'elles doivent répéter, mais ce n'est pas du tout le cas. Les fanatiques veulent juste danser avec lui et se faire accorder une valse par le ''plus bel homme sur terre'', afin d'être pendant quelques instants dans ses bras. Pathétique. Eun Ae alla prendre une douche pour ensuite retourner danser une chorégraphie qu'elle avait créé il n'ya pas longtemps. Lorsqu'elle sortit de la douche, Eun Ae se fit tirer par une des gagas de la troupe. La coréenne savait pourquoi, c'était parce qu'elles voulaient entendre à nouveau le récit de sauvetage de Park dans le parc. À chaque fois, ça finissait toujours par des ''ahhhh!'' interminable, puis chacune racontait une fantaisie oû le héros de leur conte de fée est, bien entendu, le lycan. Après de longues minutes de jasettes enfantines, les mégères partirent pour aller manger, il était maintenant dix-neuf heures passées. Eun Ae ne les suiva pas, car la demoiselle voulait aller danser. Elle avait déniché un petit coin avec des miroirs tout près de la salle une semaine plus tôt. Bae mit ses joggings de danse, une nouvelle camisole et des bas. Par la suite, elle prit son iPod avec son brassard de sport vontenant un étui pour l'objetavant de s'échauffer à nouveau. Une chanson douce et légère commeça à jouer et la jeune fille se laissa aller dans une valse avec un partenaire imaginaire qui se transforma petit à petit à quelqu'un. Eun Ae àtait en train de révasser du chorégraphe. Elle s'arrêta et changea de chanson, il ne fallait pas qu'elle devienne une Shi Won-gaga, c'est indigne.La musique suivante fut un rythme entraînant de salsa ce qui l'enragea.

    Eun Ae - Ne pas penser à lui. De toute façon, il a tout oublié. En plus, c'est un coureur de jupons et tout les autres sautent sur lui. Garçons et filles...Dois pas devenir accro.


Eun Aese coucha sur le sol. Jamais elle ne s'était sentie et vue dans cet état. Depuis quand Bae Eun Aen'oubliait pas à la minute plus tard les gens qu'elle rencontrait sauf pour les exceptions.C'était rien de spécial, il l'avait juste sauvée des crocs de la mort. Park Shi Won, premier de la promotion Special A, dont il est le leader, ultra populaire auprès de la majorité des élèves de l'académie, lycan aristocrate et chorégraphe de la troupe du club de danse. Il n'avait pas grand chose à faire rêver. En plus, depuis qu'il y avait un vent qui courait au sujet d'une nouvelle professeur de danse qui allait apparaître et qu'une prestation individuelle et de groupe étaient demandées, tout le monde se tournait vers lui. C'était comme s'il était le noyau de l'univers que tous gravitaient autour de lui.

L'asiatique se releva et mit sa chanson pour pratiquer sa danse et en même temps se changer les idées. Elle retrouvait au fur et à mesure son calme intérieur et toutes ses idées noires avaient pris la porte. La lycan pratiqua pendant deux herures sans avoir souper. La faim pris raison d'elle ainsi que la fatigue. Finalement, elle s'arrêta, parce qu'elle en pouvait plus.

La jeune fille prit le chemin des vestiaires encore une fois, quand elle entendit de la musique. Le son venait de la salle de danse étrangement. Qui pratiquait encore à cette heure-ci? Avec précaution de ne pas se faire prendre, Eun Ae ouvrit la porte et la referma avec la même délicatesse. Longeant le mur, l'intru se cacha dans un recoin, puis regarda l'inconnu.

Shi Won-sunbae? Qui danse autre chose en plus...ça mérite un peu d'espionnage...non à quoi est-ce que je pense là...je dois garder ma dignité qu'il a en partie oté en me sauvant.

Comme elle est rancunière certaines fois. Et ce que les SarangShi, leur surnom de gaga signifiant littéralement avec beaucoup d'ellipse ''Shi Won dans mon coeur'', ignoraient c'est que Eun Ae n'a jamais dit merci. Il avait quand même dit de rien.

La jeune fille sortit de sa cachette et le regarda d'un meilleur angle. Popping, hip hop...savait-il tout faire? Jamais elle n'avait vu quelqu'un d'aussi doué, même les gars de la troupe ne lui arriveraient pas à la cheville. Soudain il s'arrêta net. Qu'est qu'elle venait de faire? Le regard de Shi Won n'était plus fixé à son reflet, mais plutôt à l'autre forme dans le miroir. Un sourire se dessina sur son visage. Une partie de son charme venait de s'évaporer.

    Shi Won - Aurais-je la visite d'une louve perdu, par hasard ?


Tout son charme venait de se volatiliser, le casanova en lui avait repris le corps qui était en possession du danseur et Eun Ae roula les yeux. Il fit même un clin d'oeil avant d'aller éteindre la musique. Tout en ne la quittant pas des yeux, il enleva son chandail et le jeta quelque part. Pour la première fois, elle compris en partie pour quoi les SarangShi l'aimaient tant. C'est vrai qu'il avait un corps de dieu et qu'il dansait divinement bien, mais ça s'arrêtait là. La demoisellese ressaisit, mais ne le quitta pas des yeux.

  • Shi Won - Anyway...quel bon vent t'amènes, sweety?
  • Eun Ae - Sweety?


Son attitude de Don Juan brisait l'ambiance et l'énervait. Elle leregarda d'un regard noirtout en remarquant une teinte de dorée dans les yeux du chorégraphe.

    Eun Ae - Aucun bon vent m'amène ici. Le son est tellement fort que je n'entendais même plus mon iPod.


Son mensonge sonna totalement vrai mêlé d'une étincelle d'irritation.

Moi? Sweety? Il se prend pour qui? Mon père? Mon imbécile de frère? Mon amoureux?

    Eun Ae - Eh Park-sunbae. Tu te prends pour qui pour m'appeler comme ça! Tu es suicidaire, parce que moi je tiens à ma vie, donc réserve ton attitude de Casanova pour les fans et les autres.


Elle se retourna, mais sentit quelque chose derrière elle. Elle se tourna à nouveau le voyant plus près. S'il restait là, elle allait craquer et son mensonge tomberait à l'eau.

    Eun Ae - Sunbae, tu peux retourner à pretiquer à faire tes pirouettes maintenant. Allez, vas-y.


La louve le poussa le plus fort qu'elle le pouvait, mais ce fut un effort de trop qui lui fit perdre l'équilibre dans son corps qui manquait d'énergie. Le Don Jua le rattrapa d'une vitesse spectaculaire. Eun Ae était extrêmement fâchée. C'est la deuxième fois qu'il la sauve.

_________________

Ambassadrice des Nouveaux, du Beau Temps et La Pyromane du Dortoir D
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Shi Won ;;

avatar

Avatar : Dong Young Bae ♥
Double compte : Kim Bi Yong
Messages : 1692

Age : 23

MessageSujet: Re: Ahhh... Très chère rancune, quand tu nous tiens ~ {Feat. Bae Eun Ae   Sam 19 Mar - 22:50

Bien sûr que Shi Won réalisait que si autant de jeunes demoiselles gloussantes venaient le voir en lui disant qu'elles ne s'étaient pas trouvé de partenaires pour tournoyer doucement ou sensuellement dans le studio, c'était tout simplement parce qu'elles voulaient danser avec lui. Parfois, il aurait tout simplement envie de placer deux de ses prétendantes ensembles et de leur dire « alternez vos rôles entre celle qui joue le rôle du gars et celle qui joue le rôle de la fille » plutôt que de se résigner péniblement à accepter de les accompagner. Ce qui le décourageait le plus, c,est qu'elles continuent à croire qu'il n'avait pas vu clair dans leur jeu... Elles faisaient affaire avec un des élève les plus intelligent de l'académie alors à quoi s'attendaient-elles ? Et si seulement elles pouvaient tout simplement apprendre à lui demander : « Shiwon-oppa, j'aimerais bien danser une salsa avec toi. Est-ce que tu voudrais, s'il te plait ? » Déjà là... ce serait moins irritant que « Ah, Shiwon-oppa ! Je ne me suis pas trouvé de partenaire ! 'o' » ou encore « Oppa ! Je crois que je comprendrai plus les pas de danses si c'était avec toi que je pratiquais » ...

Beaucoup de gens enviaient la vie de Shi Won... Premier de la promotion, parmi les Spécials A, intelligent, excellent danseur, chanteur et pianiste, corps de Dieu - selon plusieurs alors que lui-même persiste à dire qu'il reste plutôt banal - joli minois, habile - surtout en combat... si on lui cherche des noises... bonne chances par après û_u' - ...mais aussi gagatisé par assez de filles - et aussi de certains gars - pour pouvoir se créer un harem s'il le voulait. Pourtant, ce n'était pas toujours facile d'être aussi adoré et envié puisque souvent, tel il était envié, tel il était haït et renié. Le nombre de garçons qui aimerait le voir disparaître afin de pouvoir avoir une meilleur chance d'être aperçus à leur tour et de pouvoir chanter la pomme aux demoiselles. D'autres aimeraient se débarrasser de lui du simple fait qu'il était de nature lycanthrope, ces éternels protecteurs de la race humaine. Ainsi, certains vampires ne supportaient pas qu'un des élève les plus 'importants' de l'académie - si on peut se permettre de le dira ainsi étant donné qu'il soit le leader du dortoir S.A, donc un peu comme le 'leader des leaders de dortoirs' - et préparaient quelques plans pour le 'détrôner', vois s'en débarrasser à part entière.

Ce n'est pas toujours facile d'être populaire. Après qu'il soit autant détesté par certains et appelé au combat fréquemment par d'autres - aaaah ses chers amis les vampires... -, comment voulez-vous qu'il ait gardé le caractère exemplaire qu'il avait avant ? À présent, on traite Shi Won de salaud de pure race, Casanova de première classe, tête de mule fini, mauvais caractère, sarcastiquement insultant... mais comment voulez-vous au fond qu'il soit autrement ? M'enfin... d'un autre angle... Il faut tout simplement apprendre à connaître Shi Won pour réaliser qu'il n'est pas aussi mauvaisement caractériel qu'on le pense à cause des rumeurs qui courent sur lui. Bien sûr... il est très, mais très caractériel... mais pas toujours de la mauvaise façon... Ahhh... si seulement Eun Ae prenait le temps d'apprendre à le connaître avant de penser impérialement qu'il n'est que ce lycan aristocrate nombriliste qui agit tel un parasite pour les autres, elle pourrait réaliser qu'elle faisait fausse route. S'il était si nombriliste que ça, pourquoi aurait-il prit la peine de s'arrêter cette nuit-là et de se risquer lui-même pour la protéger ? Ils étaient plusieurs vampires, il était bourré... Il aurait été fort possible qu'il se fasse ramasser... Mais pourtant, il s'était arrêté pour la jeune femme qui, elle, ne lui en avait toujours pas été reconnaissante. Au contraire, elle continuait à afficher un caractère assez distant envers lui. Et elle osait lui mentir inutilement ~

    Eun Ae » Aucun bon vent m'amène ici. Le son est tellement fort que je n'entendais même plus mon iPod.

Et elle étai très mauvaise menteuse en plus... Elle aurait put trouver quelque chose de plus simple parce que c'était plutôt simple à démentir.

    Shi Won » Ah bon ? Désolé si ça te dérange. Mais... tu faisais quoi dans ce coin à cette heure-ci, à écouter ton iPod ?

Bien sûr, avec l'heure tardive et les heures de club terminé, elle n'avait aucune bonne raison de traîner les pieds par ici sauf si elle avait oublié quelque chose.

    Eun Ae » Eh Park-sunbae. Tu te prends pour qui pour m'appeler comme ça! Tu es suicidaire, parce que moi je tiens à ma vie, donc réserve ton attitude de Casanova pour les fans et les autres.

Shi Won ne put retenir un rictus amusé. Ohhh... si elle savait comment il s'en foutait plus qu'autre chose de toutes ces groupies. Eun Ae se retourna alors que lui, il se rapprocha lentement d'elle. Pour arriver juste derrière elle, tout en répondant à sa subtile attaque sarcastique.

    Shi Won » J'en ai rien à faire de toutes ces filles. Elles me gonflent plus qu'autre chose parfois. Alors, elles diront ce qu'elles voudront. Et si elles font du mal à quelqu'un pour x/y raisons et que je suis concerné... Tu peux être sûr que ce sont elles les suicidaire.

Eun Ae pivota aussi tôt sur elle même pour se retrouver face au danseur en sueur. Lui, il ne broncha pas un instant, la fixant de ses yeux dorés.

    Eun Ae » Sunbae, tu peux retourner à pratiquer à faire tes pirouettes maintenant. Allez, vas-y.

Shi Won eut simplement le temps de lui répliquer « t'as pas d'ordre à me donner, miss » puisque Eun Ae ne lui laissa pas le temps d'ajouter quoi que ce soit. La jeune femme tenta plutôt de le pousser avant de commencer elle-même à chuter. Par réflèxe, le lycan l'attrapa machinalement dans ses bras pour l'empêcher de se retrouver au sol. Son regard ayant aussitôt changé pour se faire plus sérieux, il lui demanda :

    Shi Won » Jaljinae ? *

La jeune louve ne semblait pas trop en forme... C'était tout de même inquiétant étant donné qu'il en faut plus qu'un peu pour épuiser un lycanthrope. Le brunet prit donc la jeune femme dans ses bras afin de l'amener près de la fenêtre sur le mur opposé à l'entrée afin qu'elle puisse respirer de l'air fraîche. Tout en gardant un ton sérieux, il prit à nouveau parole.

    Shi Won » Il faudrait que tu apprennes à être un peu moins maladroite. Peut-être que, un jour, certaines créatures pourraient profiter des tes faiblesses avec de mauvaises intention. Et tu sais très bien de qui je parle, neh ?

Bien sûr... ce n'était très certainement pas ce que Eun Ae avait envie d'entendre après que ce soit la 2e fois qu'il la sauve d'un mauvais pas... mais... il fallait bien qu'elle s'ouvre les yeux un peu, neh ? Quoi que... peut-être l'avait-elle réalisé elle même ? C'était très fort possible...

* Jaljinae = ça va ?

_________________
Park Shi Won ㄨ
It's just a feeling, my heart almost bursting with thrill It's just a feeling, this sense of having the whole world It's just a feeling, I'm not afraid of any kind of pain This must be feeling of love You got me singing yeah You make me say yeah You got me singing yeah Now let me say yeah yeah yeah yeah yeah


Invité You didn't want to open it
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bae Eun Ae ;;

avatar

Avatar : Park Ye Eun, Yenny aka Park-Oppa
Double compte : Yep! Mimi the Demi-Vampy of A
Messages : 65

Age : 24

MessageSujet: Re: Ahhh... Très chère rancune, quand tu nous tiens ~ {Feat. Bae Eun Ae   Dim 20 Mar - 1:04

Eun Ae regretait de ne pas avoir mangé avant d'aller pratiquer. En plus d'être tombé, elle devait entendre des bribes de souvenirs à oublier. Shi Won n'était pas si mal, au mins son côté donjuanesque servait à quelques choses, attraper les filles en détresse en plein vol. Beaucoup aurait tout fait pour que ce moment existent dans leur vie, mais pour la jeune louve ce n'était pas la plus merveilleux des évènements. Racunière de première, c'était sûre qu'elle n'allait pas broncher pour lui souffler merci. Elle essaya de se lever, mais la force lui manquait énormément. Sous le regard devenu sérieux du lycan, elle l'entendit lui demander comment elle allait. Eun Ae sans fichait royalement de comment elle était, préférant garder le silence pour conserver un peu de dignité, car en tombant elle venait d'en perdre encore une fois avec le même individu. La danseuse soupira et se vit prendre dans les bras de son sauveur qui transpirait. Qu'est-ce qui était le plus déguelasse que de se faire prendre dans les bras de quelqu'un qui transpirait? Si elle avait encore un peu d'énergie, Eun Ae aurait essayer de le frapper, c'est vraiment sans classe, mais au moins il avait une bonne raison de le faire, parce qu'il l'emmena vers la fenêtre. L'air frais lui donna un peu de vie, car la fille était pâle. Sa tête sur celle-ci, ses yeux se rivèrent sur Park qui était vraiment sérieux. C'était étrange, il n'est pas comme cela d'habitude.

    Shi Won » Il faudrait que tu apprennes à être un peu moins maladroite. Peut-être que, un jour, certaines créatures pourraient profiter des tes faiblesses avec de mauvaises intention. Et tu sais très bien de qui je parle, neh ?


Les yeux de la louve s'assombrir. Il voulait vraiment savoir à quoi elle pensait? Elle roula les yeux et regarda à la fenêtre. Il n'y avait plus personne, il faisait sombre et on dirait qu'ils étaient seuls au monde. Cette idée fit frissoner l'asiatique. Jamais de la vie, ils seraient seuls au monde, ce serait l'enfer. Maladroite dit-il? Ce n'était pas vrai. Irresponsable et ne s'occupant pas bien de son corps était la véritable raison. Elle n'avait pas mangé de déjeuner, pris qu'un muffin au dîner, manquait le souper pour aller pratiquer, voilà pourqoi elle était comme ça. S'il savait, il n'aurait pas penser à cette nuit. Mais après tout pourquoi lui dire. Le plus ignorant que le loup était, le mieux c'était.

    Eun Ae - On n'est pas obliger d'être maladroit pour tomber, je croiyais que tu saurais ça. Même les plus intellos d'entre nous ne raisonnent pas toujours à ce que je vois.


Pour pousser l'affront, Eun Ae tapota la tête. Déviée la conversation c'était ce qu'elle voulait et non qu'on lui fasse la morale. Pourquoi perdait-t-il son temps à s'occuper d'elle, elle lui en devait déjà beaucoup. Il y avait des limites à la gentillesse et en devoir le moins que possible c'était ce qu'Eun Ae voulait. Pourtant en parler de cette fatidique nuit n'était pas un problème, il fallait le clore.

    Eun Ae - Et puis, bien sûre que je sais de quoi tu parles. Cette fois-là quand tu m'as sauvée, j'avais eu peur c'est vrai, puis t'es venu. Tu n'étais obligé de me sauver. En plus Si certaines créatures veulent profiter de mes faiblesses la belle affaire, je ne suis pas du type a montré mes faiblesses à la population. Je ne suis pas maladroite de nature. Aussi je crois que tu veux aussi que je me rappelle qu je ne t'ai pas remercié? Quelle tristesse, c'est pas de moi que tu vas entendre le ''mot magique''.


Vraiment sa rancune est sans faille, jamais la danseuse allait se rabaissé à lui dire merci. Non, il a fait le choix de lui venir en aide, elle n'a rien demander. Elle essaya de se lever, mais elle vacilla et se rassit. Pas la peine de se lever, elle tomberait à nouveau. Elle n'avait pas le choix, fallait qu'elle met son honneur de côté si elle voulait du jeune homme quelques faveurs... ou peut être pas. Son cerveau de génie venait de trouver un idée, le jeu de la séduction ça joue à deux. Il était un casanova après tout.

    Eun Ae - Shi Won-oppa...


Elle s'approcha et l'embrassasur la joue proche du coin de ses lèvres .

    Eun Ae -Voilà, je t'ai remercié. On est quitte.

_________________

Ambassadrice des Nouveaux, du Beau Temps et La Pyromane du Dortoir D
Spoiler:
 


Dernière édition par Bae Eun Ae le Dim 27 Mar - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Shi Won ;;

avatar

Avatar : Dong Young Bae ♥
Double compte : Kim Bi Yong
Messages : 1692

Age : 23

MessageSujet: Re: Ahhh... Très chère rancune, quand tu nous tiens ~ {Feat. Bae Eun Ae   Dim 27 Mar - 8:44

Eh oh. Quand on essais d'être gentil avec toi et qu'on te rend service, on ne bronche pas. Si elle l'aurait frappé pour le simple détail qu'il était en sueur, il l'aurait volontairement laissé tomber sur le sol, ramassé ses affaires et seraient parti. Non parce qu'il aurait été insulté. Mais plutôt pour montrer à Eun Ae que le mauvais caractère, c'est pas tout le monde qui le supportait. Et ce regard sombre, garde le pour toi. Si tu veux jouer au combat du regard le plus menaçant, tu perds d'avances ma grande. C'est pas ça qui va faire réagir ce lycan. Par conter, la réplique de la jeune femme le rendit légèrement sur ses gardes. Elle n'allait très certainement pas changer de caractère même si lui il se faisait plus doux et moins chiant. Au fond, pourquoi devrait-il user de galanterie avec elle si elle lui recrache sèchement son mauvais caractère direct par après ?

    Shi Won » Si tu le dis, Einstein. Mais selon moi... C'était pas très habile de ta part d'essayer de me pousser et que c'est toi qui tombe au final. Je ne fais que résonner avec ce que je vois.

Ah mais ce qu'elle pouvait être gonflante à la fin ! Eun Ae s'était mise à mettre les points sur les i et les barres sur les t à propos de cette fameuse nuit où ils s'étaient vu pour la première fois, par si grand hasard. Non mais franchement ! Laisse ta rancune de côté ! Elle va finir par te tuer ou te ridiculiser, ma grande. Qu'est-ce qu'elle décourageait Shi Won... C'est agacé que le lycan se rapprocha de la fenêtre, après avoir poussé un soupir, pour s'asseoir sur le rebord de la fenêtre, les deux jambes balancées au-dessus du vide. Il aimait l'air frais des soirées. Il se sentait bien plus libre comme ça. Libre comme un lycan devrait l'être. Comme il devait l'être au fond. Mais là n'était pas le sujet de conversation pour le moment. Le temps était plutôt consacré à Miss Bae et sa rancune incroyablement pesante. Sans même la regarder, il prit parole. L'air était fraîche, comme ce soir là. Ce soir où elle s'était fait attaquer par eux.

    Shi Won » Non, je n'étais même pas obligé de te sauver. J'aurais pus m'éloigner et te laisser crier parce qu'on sait très bien de quelles horreur sont capables les vampires lorsqu'ils sont dans leurs éléments; la nuit. Mais... aurais-tu toi aussi laissé quelqu'un se faire maltraiter quand tu sais que tu peux intervenir ? Je suis pas aussi égoïste qu'on le dit. C'est dans ma nature de protéger les gens. Et si t'en es pas heureuse que je t'aies sorti de mauvaise posture, très bien. D'à partir de maintenant, je vais te laisser crever par toi-même si tu te mets encore dans le trouble.

Son ton était directe, sec, mais calme. Si elle ne voulait pas comprendre que sa rancune ne la mènerait nulle part, il abandonnerait la partie et sortirait de sa vie. Pourtant, il avait crut pouvoir croire qu'elle était quelqu'un de bien, si on enlevait sa foutue rancune exagérée.
Par le bruit qu'il entendit derrière lui, Shi Won put en déduire que la jeune femme avait essayé de bouger. Mais... elle n'avait sûrement pas dut réussir à aller bien loin puisque les bruits de froissement de vêtement cessèrent. Le silence régna un instant dans la pièce, hormis le vent qui soufflait contre la bâtisse. Puis, il entendit à nouveau le fin bruit des vêtements de Eun Ae lorsqu'elle se déplaçait.

Eun Ae - Shi Won-oppa...

Entendant son nom, il se tourna vers celle qui venait tout juste de l'interpeller. Que voulait-elle à employer une voix soudainement plus douce ? Mais à peine avait-il put prononcer 'Dea' qu'il sentit les lèvres de Eun Ae se déposer sur sa joue, près de la commissure de ses propres lèvres. Surpris par ce mince baiser, il lui garda un regard hébété.

    Shi Won » Un simple merci m'aurait suffit. Mais j'ai l'impression que ce mot est banni de ton dictionnaire. Et puis... t'essaierais pas de m'acheter quelque chose en jouant la douce demoiselle soudainement ? Te connaissant... Si tu n'étais pas dans cet état là, tu ne m'aurais jamais 'remercié'. Qu'est-ce que tu veux ?

Il fallait rester réaliste après tout. C'est Eun Ae et son aigreur. Il était impossible qu'elle ait soudainement envie de le remercier. Elle l'avait elle même dit quelques instants plus tôt : Aussi je crois que tu veux aussi que je me rappelle qu je ne t'ai pas remercié? Quelle tristesse, c'est pas de moi que tu vas entendre le ''mot magique''.
Ah mais qu'est-ce qu'il s'en foutait de ce mot magique, au fond. Un mot, c'est un mot. Il préférait qu'elle lui démontre qu'elle ait été reconnaissante de l'avoir sortit de ce mauvais pas... C'est tout. Il n'avait pas besoin non plus qu'elle lui donne quelque chose en échange. Si un lycan devait recevoir quelque chose en échange de tous les bons services qu'ils faisaient... Ils n'en finiraient plus avec les cadeaux et autres de remerciement.

_________________
Park Shi Won ㄨ
It's just a feeling, my heart almost bursting with thrill It's just a feeling, this sense of having the whole world It's just a feeling, I'm not afraid of any kind of pain This must be feeling of love You got me singing yeah You make me say yeah You got me singing yeah Now let me say yeah yeah yeah yeah yeah


Invité You didn't want to open it
Spoiler:
 


Dernière édition par Park Shi Won le Ven 29 Avr - 3:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bae Eun Ae ;;

avatar

Avatar : Park Ye Eun, Yenny aka Park-Oppa
Double compte : Yep! Mimi the Demi-Vampy of A
Messages : 65

Age : 24

MessageSujet: Re: Ahhh... Très chère rancune, quand tu nous tiens ~ {Feat. Bae Eun Ae   Dim 27 Mar - 18:54

Ô quelle tristesse messire Shi Won ne voudra plus la sauver. Au moins, elle n'aurai plus jamais son orgueil touché, par humiliation, parce qu'elle se soit faite sauver au lieu de se défendre par elle-même. Pourtant elle appréciait un peu que quelqu'un s'était arrêté, mais bon personne le saura. Eun Ae ne voulait pas le mettre en colère, mais se faire agacer par ça devenait énervant. Il aurait pu user d'autres choses si son intention était de la taquiner. Elle soupira, il savait que trop bien que la louve voulait acheter quelquechose entre ses mains, cependant avec un revirement de situation le rendre la pareille était que trop tentant. Le regard hébété du lycan lui fit sourire ainsi que ce qui disait. Carpe Diem*. L'air frais lui avait donner des forces et Eun Ae était devenue enjouée contrairement à son habitude. Qui était d'une humeur joueuse tantôt? Qui prend malin plaisir à retourner le couteau dans la plaie de temps en temps? Avec un grand sourire, elle s'approcha vers les bras croisés. Une des choses qu'il a l'air de pas toujours apprécier, c'est ses filles qui lui courent après prêtes à tuer. Leur comportement était que trop facile à copier, ce sont des décervellées. Non mieux encore, pourquoi ne pas jouer sa petite carte de la séduction. Sweety, honey, ce vocabulaire qui utilise si bien. Arrivée très proche de lui, la danseuse posa une main sur sa joue.

    Eun Ae - Oppa, certaines fois ce n'est pas pour acheter une personne que je comporte comme ça. Il n'y a rien que je ne peux pas avoir en ce moment. Et puis pourquoi ce regard ça ne va pas, dear. Venant de toi, je n'aurais jamais songé à une telle réaction.


Eun Ae savait très bien que Shi Won pourrait la jouer à deux, mais en colère en ce moment, il n'allait pas se joindre à la partie aussi vite. Selon ses calculs et ce qu'elle avait vu, le lycan pouvai garder ce côté sombre pendant un long moment ce qui est amplement suffisant pour qu'elle s'amuse un peu, c'était rare que des situations comme celle-là se présentait. En plus, elle n'avait plus faim, donc la louve avait tout son temps, pour le provoquer ou l'écoeurer. Eun Ae enleva sa main de son visage et se retourna dans la même direction que le lycan, les pieds dans le vide. L'air ambiant et le silence était apaisant, mais tout ce que la louve voulait c'était énervé Shi Won. Sa rancune l'avait fait pêté les plombs, son baiser l'avait légèrement déstabilisé...Il y avait tant de choses qu'elle pouvait faire. Elle n'avait plus faim et demeurait en excellente humeur. Eun Ae se leva et alla derrière Shi Won, puis le prit dans ses bras par derrière.

    Eun Ae - Je me demande pourquoi tu persistes à être gentil avec moi, si je suis si rancunière. Généralement quand on dit qu'on laisserait crever quelqu'un, c'est pour tout, pas juste en cas d'attaque, n'est-ce pas? Je pense plutôt que...


La louve bassa la tête, ses lèvres à la hauteur de l'oreille de son interlocuteur et chuchota.

    Eun Ae - ...peut-être que tu m'apprécies.


Eun Ae savait très qu'il ne l'appréciais guère, surtout en ce moment, mais le malin plaisir qu'elle éprouvait lui faisait dire toute sorte de choses. Par contre, d'un autre côté, il fallait qu'elle fasse attention, il n'est pas le genre de personne qui allait en rester là. La jeune fille essaya de ne pas rire. Jamais la louve avait été aussi dévergondée de toute sa vie. Eun Ae posa son regard sur la lune, un croissant, comme cette nuit. Bizzarement, tout était comme cette nuit. Croissant de lune, air frais, sauf il n'y a pas de vampire et qu'elle ne tenait pas Shi Won de cette façon.

_________________

Ambassadrice des Nouveaux, du Beau Temps et La Pyromane du Dortoir D
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Shi Won ;;

avatar

Avatar : Dong Young Bae ♥
Double compte : Kim Bi Yong
Messages : 1692

Age : 23

MessageSujet: Re: Ahhh... Très chère rancune, quand tu nous tiens ~ {Feat. Bae Eun Ae   Ven 29 Avr - 5:16

Oh non... on intention n'était pas totalement de l'agacer. C'était plutôt d'essayer de lui faire comprendre que ça ne lui servait à rien d'essayer de faire comme si elle avait oublié que quelqu'un lui avait rendu service un de ces soirs puisque celui qui lui avait rendu ce service, n'était pas près de l'oublier. Mais si elle, elle ne le prenait que seulement tel qu'une taquinerie, c'était à elle de changer sa vision des choses. Comme ça, ça ne l'agacerait plus, non ?
N'empêche, c'était bien trop facile de deviner entre les lignes qu'elle cherchait quelque chose. À qui Eun Ae croyait-elle faire face pour essayer de le duper facilement en ayant un soudain gentil caractère ? Par contre, si elle tenterait de jouer les caractères de toutes ces petites guidounes qui le suivent sans cesse comme s'il était une divinité, elle ne gagnera très certainement pas grand choses d'autres qu'une impatience et qu'il la laisse s'arranger avec ses problèmes. Ces filles qui le suivaient partout, Shi Won en avait plus que marre...

    Shi Won » Tu t'attendais à quoi ? À ce que je me retourne et te fasse de beaux yeux juste parce que tu m'as fait un bisou ? Non. Pas vraiment. T'es comme tout le monde... Tout le monde croit que je m'émerveille parce qu'on me donne ces petites attention mais non. Encore moins quand c'est un bisou qui ne veut pas dire grand chose. Mais bon... Si tu as voulu me remercier ainsi en croyant que ça me ferait plaisir, je ne m'en plaindrai pas plus, beauté.

Sa rancune l'avait fait péter les plombs ? L'avait plus écoeuré en fait. Et ce léger baiser déstabilise ? Ça oui, par contre. On disait de lui qu'il était imprévisible ? Mais pourtant, Eun Ae l'était tout autant elle aussi. Et certes, c'était très rare que ce genre de situation se réalisait avec Shi Won, étant donné qu'il avait toujours la garde prête avec toutes les emmerdes que les autres lui cherchaient - ou qu'il se cherchait lui-même des ennuis pour tuer le temps o/ - alors si Eun Ae cessait tous embêtements qu'elle avait commencé, il était possible qu'elle rate l'occasion de sa vie de pouvoir dire qu'elle aura tapé sur le système de Park Shi Won, l'éternel dur à cuire qui ne s'énerve pas face à n'importe qui. Mais, en même temps, il ne fallait pas jouer avec le feu. Toutes personnes qui suivaient assez bien les gossips du lycée savaient très bien comment ça finissait lorsqu'on énervait le lycan; une personne rentrée dans le mur, la plupart du temps, ou quelque chose du genre. Par contre, par courtoisie, le brunet ne se voyait pas rentrer une femme dans un mur... sauf si elle lui démontrait qu'elle était capable de faire pareil avec lui. o/ Alors... par convention, comme la louve faisait partie de la gent féminine et qu'elle avait démontré un excès de faiblesse, Shi Won n'oserait pas lui faire une visite dans le béton. Mais, il trouverait bien une autre façon de lui rendre la monnaie de sa pièce dans le temps de le dire si elle s'avérait trop... provocante.

Bref, une fois qu'Eun Ae se décida à descendre du rebord de la fenêtre, Shi Won resta sur ses gardes, ne sachant pas trop ce qui se passait dans la tête de la jeune louve. Sans même la regarder, il ne faisait qu'écouter le bruit de ses pas, restant silencieux. Le brunet fut même bien surpris lorsqu'il sentit les mains de la jeune femme passer autour de lui. Par réflexe, ou habitude lorsque quelqu'un venait 'l'enlacer' comme ça, Shi Won posa une main sur celles de sa cadette, tout en continuant de fixer l'extérieure et en écoutant cette dernière. Puis, lorsqu'elle parla du fait qu'il pouvait bien l'apprécier, un rictus s'étouffa au fond de la gorge du lycan.

    Shi Won » Hmmm... Dans mes souvenirs, je n'ai jamais dit que je ne t'appréciais pas. Et si je t'appréciais, au fond, qu'est-ce que ça pourrait bien te faire ? À tes yeux, j'suis le pire des casanova qu'on peut trouver dans le coin... Alors, ça ne me sert à rien de bien t'apprécier. Si t'es pour être indifférente. Je peux très bien être indifférent aussi.

Eun Ae pouvait facilement se tromper en pensant impérialement que Shi Won ne l'appréciait guère. Au contraire, depuis qu'il l'avait sauvé du pétrin, il avait souvent repensé à elle et s'était surpris lui-même à surveiller ses pas lorsque l'ambiance était tendu auprès d'elle. Lui même il se demandait si c'était sa simple habitude de surprotéger les autres qui prenait le dessus ou si... Il appréciait réellement n'est-ce qu'un peu cette jeune lycan qui lui tenait toujours tête à chaque fois qu'ils se croisaient...
Poussant un soupir, Shi Won repassa ses jambes par-dessus le rebord pour se retrouver face à Eun Ae, sans s'être dégagé de son étreinte. Un petit sourire passa sur ses lèvres avant qu'il ne la soulève aisément pour l'asseoir sur ses jambes et lui murmurer à l'oreille :

    Shi Won » Et toi... si tu persistes à rester assez près de moi parfois, comme ce soir par exemple, et rester dans les cours que je donne au club de danse... Ne me dis pas que tu ne me détestes pas tant que ça, finalement ?

Ahhh Shi Won. Même si on lui tape sur le système, qu'on aborde un sujet sérieux bah lui... Il finira toujours par reprendre son éternel ton cynique. Mais en même temps. Il était curieux de savoir ce que la louve pensait de lui au fond. Tout ça parce que, normalement, il n'avait pas de la difficulté à déchiffrer les pensées des gens en leur parlant ou en les voyant agir... Mais elle... Il n'y arrivait jamais. Et ça le faisait rager un tantinet...

_________________
Park Shi Won ㄨ
It's just a feeling, my heart almost bursting with thrill It's just a feeling, this sense of having the whole world It's just a feeling, I'm not afraid of any kind of pain This must be feeling of love You got me singing yeah You make me say yeah You got me singing yeah Now let me say yeah yeah yeah yeah yeah


Invité You didn't want to open it
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bae Eun Ae ;;

avatar

Avatar : Park Ye Eun, Yenny aka Park-Oppa
Double compte : Yep! Mimi the Demi-Vampy of A
Messages : 65

Age : 24

MessageSujet: Re: Ahhh... Très chère rancune, quand tu nous tiens ~ {Feat. Bae Eun Ae   Ven 29 Avr - 7:09

(EDIT : Je te l'ai fait)

La surprise qu’elle eut lorsque Shi Won l’a pris et l’a mis sur ses jambes. Eun Ae n’avait jamais vraiment été allé très loin avec quelqu’un et pendant une fraction de seconde, elle était figée de stupeur. Shi Won n’aidait pas non plus en lui chuchotant à l’oreille. Elle ne savait pas quoi faire, mais en tout temps, elle devait garder son calme. Légèrement inconfortable, la louve regarda ailleurs. Quoi répondre? Garder le mur qu’elle avait construit entre les deux et ne même prendre la peine de répondre ou démolir ce mur et essayer de dire se qu’elle ressantait.

    Eun Ae - Techniquement parlant, je ne suis pas restée pour t’admirer ou quoique ce soit. Je pratiquais, depuis la fin du club pour les auditions qui arrivent, puis j’ai entendu de la musique…puis je t’ai vu. C’était la première fois que je t’avais vu réellement danser sans pour autant avoir une horde qui se rue sur toi et qui ne prennent pas la peine de trouver un partenaire.

Elle se retourna vers le lycan, tout en l’enlaçant au niveau du coup, parce que ce n’était pas physiquement agréable. C’était la première fois qu’elle disait la vérité sans pour autant être d’une extrême froideur. Même si un peu énervant par moment, il n’était pas si mal. Soudain, Eun Ae réalisa qu’elle commençait à trop montrer ses sentiments cachés, cependant la danseuse ne trouvait pas cela si dégradant. Ça lui enlevait un poids. Être toujours la petite fille à papa hautaine et glaciale, n’était pas sa réelle personnalité, mais c’est devenu une habitude au fil du temps.

Shi Won l’avait bien sauvé cette nuit-là et elle ne l’a pas pour autant oublier. Il y avait quelque chose en lui qui l’attirait, mais cette attirance devait à tout prix rester muette et cachée, sinon mademoiselle Ito voudrait sa peau. Cette fille, la protégée, était folle de lui, mais, aussi, était un genre de garde du corps. Ça paraissait qu’elle l’aimait, qu’elle en était folle et les fans de Shi Won s’en plaignaient matin, midi et soir.

    Eun Ae - Tu sais…tu n’es pas le pire casanova. C’est juste qu’un coureur de jupons…ce n’est pas trop ce que j’apprécies particulièrement. Et aussi ton bodyguard personnel n’est pas du type à laisser les filles te tourner autour, donc ce froid entre nous…ne le prends pas mal…je le gardais pour sauver ma peau. En plus si, elle nous voyait en ce moment, je ne suis pas sûre que je sois en vie le lendemain.

Eun Ae se détacha et elle prit une place à côté de lui.

    Eun Ae - Pleins de filles te courent après, Masami n’est pas l’idéal amical et, toi, tu es un Don Juan de première…ce n’est pas que je ne t’apprécie pas, mais c’est tellemet de chose que je n’aime pas vraiment chez un homme.

Soudain, elle remarqua qu’elle en avait trop dit et avait été beaucoup trop sincère. Si Shi Won n’avait pas remarqué qu’elle avait un peut-être des sentiments pour lui, c’est qu’il était vraiment stupide. Paniquée, la jeune fille se leva et se tourna vers lui très sèchement. C’était une véritable catastrophe. Elle risquait la peine de mort ou pire encore des autres.

    Eun Ae - Tu n’as jamais rien entendu, c’est n’importe quoi. C’est sans doute le fait que j’ai un peu fin qui me fais dire des sottises. Tu n’as vraiment rien entendu.


La panique, la rendait incompréhensible. Elle aurait tombé dans les pommes et ne pas s’être réveillée jusqu’à ce qu’elle aurait retrouvé ses sens à l’infirmerie. Maintenant, elle venait de brièvement avouer une chose un peu sensible. C’était beaucoup trop d’informations…de sincérité…Eun Ae est supposée être la fille agaçante qui ne pense qu’à elle. Jamais elle ne devait montrer des sentiments à l’égard d’un autre et surtout pas le gars le plus populaire de l’école qu’est Park Shi Won.
Il fallait qu’elle se calme et qu’elle voit les choses en face. Malgré qu’elle ait fait une des pire conneries de sa vie et qu’elle venait d’anéantir son orgueil de fer, il fallait qu’elle prenne les affaires en main comme elle avait l’habitude de le faire. Eun Ae retourna à nouveau au bord de la fenêtre proche de Shi Won, mais les yeux river vers un coin obscur à l’horizon.

    Eun Ae - Je crois que je me suis un peu emportée. T’inquiètes pas, c’est passager. Je crois que j’ai dit des choses que j’ai à personne depuis des années.

Puis elle se fâcha. Depuis cette nuit, elle a commencé à virer folle. Malgré qu’ils se chicanent constamment, Eun Ae n’avait jamais détesté Shi Won.

    Eun Ae - J’ai que trop rarement dit la vérité avec toute sincérité à quelqu’uns sauf des exceptions. Et je suis sûre que tu as toujours su que je ne te détestais pas, mais quand tu reviens sur le magnifique sujet qu’est d’être prudente, je trouve ça très énervant. Je ne voulais pas te rendre en colère tout à l’heure, mais j’ai un peu voulu abuser de toi pendant un moment quand tu es devenu en colère.

Elle tourna son visage pour voir la réaction du lycan.

_________________

Ambassadrice des Nouveaux, du Beau Temps et La Pyromane du Dortoir D
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Shi Won ;;

avatar

Avatar : Dong Young Bae ♥
Double compte : Kim Bi Yong
Messages : 1692

Age : 23

MessageSujet: Re: Ahhh... Très chère rancune, quand tu nous tiens ~ {Feat. Bae Eun Ae   Lun 2 Mai - 5:03

Étrangement, après qu'il ait dit ses simples dernières paroles, Shi Won s'attendit à ce que la jeune femme ne lui réponde même pas. Elle lui avait dit détester les casanova et cette attitude de l'avoir hissé sur ses jambes pour l'avoir près de lui... ça ressemblait bien aux habitudes de ce que la louve disait ne pas aimer, non ? Elle risquerait plus de perdre patience... Du moins, c'était ce que le lycan en déduisait avec ce qu'il connaissait de la jeune femme. Après tout, il savait bien qu'elle ne l'appréciait pas à part entière - ou pas du tout, tant qu'à y être - alors, au fond, il n'avait même pas besoin que son cadette lui réponde. Mais, il fut tout de même surpris de l'entendre répliquer.

    Shi Won » Oh, j'en doute pas que tu ne restes pas pour faire comme toutes les autres qui ne me laissent même pas respirer. Mais... Normalement, si un prof' me fais chier, j'évite d'aller à ses cours. Mais toi t'es là à chaque pratique. T'as de la patience, alors. Et tu dis que c'est la première fois que tu me voyais danser sans ma horde... Ça a quoi comme rapport avec ma question ?

Eun Ae s'était retourné pour faire face à son hyung en passant ses bras autour de son cou, surprenant ainsi ce-dernier. Vraiment... La louve disait ne pas aimer son attitude de tombeur, mais si quelqu'un passerait par hasard dans le studio de danse, il aurait l'impression de voir deux personnes en train de flirter. Pourtant, autant étaient-ils près l'un de l'autre, autant ils n'arrêtaient pas de s'obstiner depuis tout à l'heure. Mais... à vrai dire... Shi Won aimait bien être près de la jeune femme ainsi. Il se sentait bien. Un peu comme quand il se permettait de se rapprocher de Mee Hyun, celle pour qui son coeur s'emballait à présent... Mais... pourquoi avec Eun Ae ? Il lui parlait que si rarement - la plupart du temps étant pour parler de mouvement de danse et les autres fois pour s'obstiner comme présentement o/. Au fond... il se demandait, et espérait, que ce soit tout simplement le fait qu'il soit de la même 'race'... comme les loups de mêmes meutes...

Shi Won écouta sans broncher toutes les paroles que sa cadette révéla. C'était peut-être quelque chose de sérieux qu'elle lui déballait là... mais... Il ne put s'empêcher de rire lorsqu'elle parla de Masami. Une autre qui avait peur de sa jeune protectrice... Pourtant... Eun Ae n'avait pas à avoir peur d'une humaine... Masami avait beau être sur-possessive, avoir un mauvais caractère, à part savoir bien 'slaper' ou arracher les cheveux d'une fille qui s'approchait trop près de son 'trophée' ... elle n'était pas bien dangereuse... Bref, le lycan laissa la jeune femme se dégager de son étreinte pour s'asseoir à côté de lui et laissa son regard se perdre dans le vide, en quelque part dans la pièce.

    Shi Won » Coureur de jupons... certains me voient ainsi. Mais, je n'ai jamais cherché à draguer sérieusement ces filles. Elles me tapes plus sur le système qu'autre chose, parfois. Mais, la seule façon de bien m'en débarrasser, c'est d'être plus player. Elle cherche de la compagnie, je leur donne. Et quand j'en ai plus que ma claque, je me débarrasse d'elles. Et comme elles sont insultées la plupart du temps, elles me foutent la paix. Ça pouvait être amusant au tout départ de se faire suivre par toutes ces filles... Mais à la fin, s'en est lassant. J'en ai un peu marre, en fait.

Shi Won poussa un soupir puis tourna son regard vers sa cadette.

    Shi Won » Premièrement.. Ne me dis pas qu'une lycan a peur d'une humaine névrosée. Masi n'a aucune chance contre toi. Deuxièmement. Tu crois vraiment que je la laisserait t'arracher la tête ? Justement... Si elle nous voyait en ce moment... Tu dis que tu ne serais plus en vie... Mais pourtant tu es resté sur mes jambes, tes bras autour de moi assez longtemps. Tu m'étonnes. Je suis même surpris que tu ne m'aies pas encore poussé en bas de la fenêtre parce que j'osais te prendre entre mes bras.

Ouuuh... Il fallait bien qu'à un moment Eun Ae réalise qu'elle était contradictoire à ce qu'elle disait ! Elle détestait son attitude de tombeur mais elle restait dans ses bras... Hm... Trouvez l'erreur. Justement, la louve sembla finalement réaliser tout ce qu'elle disait. Elle venait tout juste de sauter en bas du rebord de la fenêtre pour se retourner sèchement face à lui. Shi Won, quant à lui, ne dit rien, ne faisant que soutenir son regard d'une façon légèrement rieuse, attendant voir ce qu'elle allait dire pour essayer de se rattraper. L'excuse sur sa fatigue et sa faim... le brunet ne put empêcher un rictus.

    Shi Won » La faim... vraiment ? Si tu veux, je peux te porter jusqu'à la cafétéria ou le restaurant si tu crois que la faim est si dérangeante que ça.

Bien sûr, il la taquinait à nouveau. En fait, il la comprenait plus que trop bien. Lui-même détestait avouer ce qui se passait dans sa conscience. Il avait une immense orgueil d'homme et en tant que le gars le plus populaire de l'école, il se devait de rester fier. Alors, ça lui faisait une double orgueil enterrant ses émotions et tout ce tralala. Mais il fut tout de même heureux ou même reconnaissant de voir que la danseuse s'ouvrait à lui ainsi. Ça l'éclairait un peu dans leur relation ambigu jusqu'à présent. Bon d'accord... Ça ne faisait qu'avancer le fait que ni l'un ni l'autre ne se détestait vraiment, au fond. Que même ils s'appréciaient. Mais... ça allait en rester là... n'est-ce pas ... ?
Bref, lorsqu'Eun Ae revint s'asseoir près de lui, Shi Won soupira et appuya sa tête sur l'épaule de sa cadette.

    Shi Won » T'es un peu comme moi... Un orgueil immense qui ne fait que piétiner ce que l'on ressent vraiment. Et je suis pas surpris de t'entendre dire que tu as voulu en profiter lorsque je me suis frustré. Tout le monde fait ça. Parce que ça n'arrive pas souvent avec moi. Ou du moins, il faut vraiment me chercher. Mais la seule raison au pourquoi je te ramenais toujours le sujet d'être prudente, c'est tout simplement pour savoir si un jour tu allais être capable de dire le simple mot merci. Et comme j'ai réussi à te le faire dire, je ne crois plus avoir besoin de t'en parler. On peut passer à autre chose maintenant. Comme... faire des vrais présentation. Tu commences à peine à parler de toi. Et...

Shi Won se redressa et tourna la tête vers Eun Ae, un sourire mesquin aux lèvres. Puis, en une fraction de seconde, il se pencha sur elle pour déposer un furtif baiser sur le coin de ses lèvres, comme elle avait fait plus tôt pour le faire réagir, puis se laissa tomber en bas du rebord de la fenêtre, sur le plancher de la pièce, se retournant vers la louve en riant.

    Shi Won » Et je trouve ça mignon comment tu peux être rancunière. Tu donnes l'excuse que tu dis des conneries parce que tu as faim. Si tu avais eu si faim, tu serais déjà partie manger, non ?

_________________
Park Shi Won ㄨ
It's just a feeling, my heart almost bursting with thrill It's just a feeling, this sense of having the whole world It's just a feeling, I'm not afraid of any kind of pain This must be feeling of love You got me singing yeah You make me say yeah You got me singing yeah Now let me say yeah yeah yeah yeah yeah


Invité You didn't want to open it
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé ;;




MessageSujet: Re: Ahhh... Très chère rancune, quand tu nous tiens ~ {Feat. Bae Eun Ae   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ahhh... Très chère rancune, quand tu nous tiens ~ {Feat. Bae Eun Ae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]
» "Bonheur quand tu nous tiens."
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!
» Tristesse, quand tu nous guettes [Deino Silcen] [Fini]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUNSET GLOW™ :: HAENGBOK ACADEMY :: 1ére Etage; Les Lieux Studieux :: Salle des clubs-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit