AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 En avoir le coeur net #Dong Wan#

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité ;;
Invité



MessageSujet: En avoir le coeur net #Dong Wan#   Jeu 3 Mar - 17:13

Je marchais d'un pas lent dans les couloirs du deuxième étage, essayant de retarder le plus possible le moment où j'entrerais dans la chambre que je partageais avec Dong Wan, et c'était ainsi tous les soirs depuis près de deux semaines, depuis que nous nous étions touchés. Il avait compris ce que j'étais, ça c'était évident, je le voyais et ça se comprenait car je m'étais aussi rendu compte qu'il n'était pas humain, sa peau était bien trop chaude... donc s'il n'était ni un humain, ni un vampire... il y avait peu d'autre choix, et le seul qui restait m'effrayait quelque peu. Cela dit, je n'arrivais pas à être persuadé qu'il en était un. Un quoi ? Un clébard ! Une saleté de loup garou comme j'en avais croisé plusieurs ici. Mais j'avais un doute, car je n'avais remarqué aucun autre signe, et comme je redoutais de rester trop avec lui, je n'arrivais pas à comprendre.
Mais c'en était trop à présent ! J'allais quand même pas passer mon année scolaire à retourner dans ma chambre à reculons, j'étais un vampire tout de même, donc je ne pouvais pas être si lâche. Et quand bien même il en serait un, je n'avais rien à craindre ici. Il ne pouvait pas se transformer dans la chambre, et c'était le seul endroit où je le voyais donc bon.

Une fois devant la porte de notre chambre, je m'arrêtai. Il fallait que je sache ce qu'il était, c'était impératif... mais comment ? Il faudrait que j'arrive à l'approcher sans qu'il s'en rende compte... et si j'y arrivais, en effet, alors la thèse du loup garou serait d'autant plus étrange. Et je ne voyais pas d'autre moyen. J'inspirai doucement - oh mais quelle lavette c'est pas possible ! il faudrait qu'un jour je me venge pour ça... s'il n'était pas un clébard bien sûr -. Je frappai doucement sur la porte, pour ne pas le surprendre en entrant - habitude tenace prise à cause des humains alors qu'il y avait de fortes chances pour qu'il sache déjà que j'étais là -, et entrai avant de refermer la porte derrière moi.

- Bonsoir, dis-je doucement.

Je le regardai une seconde et allai me poser sur mon lit sans rien ajouter de plus. Je n'étais pas très loquace en temps normal, depuis que nous nous étions touché c'était pire... et s'il n'était pas ce que je pensais qu'il était, alors il devait vraiment se demander ce qui m'arrivait. Mais tant pis, si ce soir j'arrivais à donner des réponses à mes questions, les prochains jours seraient moins... chaotiques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité ;;
Invité



MessageSujet: Re: En avoir le coeur net #Dong Wan#   Jeu 3 Mar - 18:00

Blond. Depuis quelques temps déjà, le jeune homme cherchait la teinture blonde qu’il lui fallait. Il en avait réellement marre de son petit châtain-roux et de ses cheveux qui commençaient sérieusement à l’embêter en se foutant n’importe comment. C’était sûrement pour ça que le jeune homme était sorti en cette fin d’après-midi, pour aller se faire la coupe qu’il souhaitait depuis longtemps, avec une petite décoloration tout de même. Mais la coloration, il se la fera tout seul dans sa chambre, il était hors de question qu’il paye beaucoup trop cher pour une simple coloration en plus. Déjà que le prix d’une coupe pouvait être la ruine – tout du moins, pour lui – alors payer quasiment quinze-milles wons de plus alors qu’il peut trouver une coloration à la moitié de ce prix dans une boutique, c’était hors de question. Oui, Dong Wan faisait vraiment tout pour économiser le plus possible et rendre la vie des enfants de son orphelinat la plus belle possible – mais il se gardait toujours de l’argent pour ses petits plaisirs personnels ; heureusement, puisque c’était lui qui travaillait pour ça. Enfin, sa coupe de cheveux à présent parfaite, le jeune homme ne mit pas beaucoup de temps pour s’acheter sa coloration blonde et retourner à l’école. Oh bien sûr il ne retournera pas sur le blond platine comme il avait fait la dernière fois, il sera plus sage sur ce coup. Le coréen n’eut pas le droit à une tonne de regard sur ses cheveux étant donné qu’il avait mis sa capuche dessus, mais il ne s’attarda pas trop dehors histoire de ne pas se la voir enlever. Il était entré rapidement dans la chambre qu’il partageait avec Sun Mee et se dirigea rapidement vers la salle de bain, son portable dans la poche. Il n’avait pas fait énormément attention si le vampire était là ou non, et puisqu’il était vraiment très calme il ne s’en était même pas rendu compte. Et ce n’était pas lui qui allait dire quoique ce soit à Dong Wan, donc soit il était là mais ne disait rien, comme d’habitude, soit il n’était réellement pas là.

Le jeune homme fit donc tranquillement sa coloration, monopolisant la salle de bain. A vrai dire, il s’était octroyer le rebord de la baignoire comme siège, et attendant tout simplement que les vingt minutes passent. Il n’avait pas énormément de devoirs à faire, et comme il n’était pas du genre à les faire, il se fichait royalement du temps qu’il perdait en ce moment-même. Dong Wan était vraiment très bien, assis sur un truc inconfortable, torse nu, concentré sur l’écran de son cellulaire. Le temps passa, et il fut l’heure pour lui de rincer ses cheveux. Blond, exactement le blond qu’il souhaitait. Il se coiffa légèrement, admirait son blond dans le miroir, avant de remarquer une petite tâche de teinture sur sa peau, à l’arrière de son cou, et donc inaccessible pour lui. À ce même moment, il entendit Sun Mee rentrer. Tiens, il tombait bien, lui. Il disposa un peu de lait de toilette sur un coton et sorti de la salle de bain, regardant le vampire en face de lui. « Tu tombes bien… Tu pourrais pas m’aider à retirer la teinture qui a couler, s’il te plait ? » lui dit-il en s’avançant vers lui. Il avait totalement conscience qu’il était un vampire et lui donner son cou n’était pas une bonne chose, mais il savait aussi pertinemment qu’il n’allait rien faire parce qu’il sait qu’il n’est pas un humain, et donc que son sang n’est pas bon pour les vampires. Enfin, il faudrait peut-être que Sun Mee accepte de le faire et de s’approcher de lui… Mais malgré tout, Dong Wan lui tendit le coton déjà prêt, un sourire sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité ;;
Invité



MessageSujet: Re: En avoir le coeur net #Dong Wan#   Jeu 3 Mar - 18:35

Sur mon lit, les jambes croisées, je réfléchissais rapidement à un moyen de m'approcher de Dong Wan sans avoir prendre de risque s'il était un loup, et sans avoir l'air d'un idiot, ce qui n'était jamais très agréable, d'autant que je n'en avais pas vraiment l'habitude. Il en fallait quand même pas mal pour me déstabiliser et me faire perdre mes moyens... en fait, il suffisait que j'ai peur - cela dit un vampire a rarement peur - pour que, comme les humains je suppose, je perde le fil de ce que je devais faire, ou que je garde mon apparent stoïcisme.
Entendant ses pas sortir de la salle de bain, je tournai la tête vers lui et vis qu'il s'approchait de moi. Je me crispai légèrement, j'aurais préféré décider du moment où j'aurais dû franchir la distance de sécurité entre nous tout de même, même si je ne sentais aucune agressivité en lui.

- Tu tombes bien… Tu pourrais pas m’aider à retirer la teinture qui a coulé, s’il te plait ?

Je haussai les sourcils, me rendant compte, en effet, qu'il s'était teint les cheveux en blond - et que ça lui allait plutôt bien -. Hum... c'était une bonne occasion pour m'approcher de lui, c'était certain, cela dit je me voyais mal faire quoique ce soit alors qu'il allait me tendre son cou. Il y avait aucun risque que je le mordre bien sûr, mais ça ne voulait pas dire que ça n'était pas tentant, mes instincts de vampire avaient une place trop importante pour que je les refoule dans ces cas-là.
Un sourire sur les lèvres, il me tendit le coton avec lequel il voulait que j'enlève la teinture. Il avait vraiment pas l'air de me vouloir le moindre mal Je réprimai un petit soupir et hochai doucement la tête. Je pouvais pas lui dire non quand même, ce serait idiot, y avait aucune raison pour que je refuse.

- Ouais, pas de problème.

Oh ! Quatre mots à la suite, c'était vraiment un record ces jours-ci. Je me levai donc et attrapai le coton en prenant soin de ne pas toucher ses doigts, ça ne m'aiderait pas à oublier qu'il était peut-être un loup garou, sans compter que l'odeur de la teinture cachait son odeur corporelle. Sauf si je me concentrais pour occulter cette odeur, cela dit je risquais d'avoir vraiment l'air d'un abruti s'il s'en apercevait.
Je me plaçai derrière lui, le coton entre les doigts, et le passai doucement sur sa nuque pour enlever la teinture. J'inspirai doucement, à plusieurs reprises pour pouvoir mettre de côté l'odeur du produit, mais la seule odeur que je percevais m'était inconnue, et je n'arrivais pas à savoir si c'était parce qu'elle s'était mêlée au produit ou non, c'était frustrant, et ça ne me rassurait en aucun cas.

- Voilà, soufflai-je après avoir fait disparaitre la teinture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité ;;
Invité



MessageSujet: Re: En avoir le coeur net #Dong Wan#   Ven 4 Mar - 16:04

Le jeune homme n’avait pas réellement peur de lui tendre comme ça sa peau nue et son sang vraiment chaud qui coulait dans ses veines. On aurait pu croire qu’il aurait eu des tendances masochistes si toutefois il ne savait pas que ce vampire ne souhaitait que très rarement l’approcher. Donc s’il ne voulait pas l’approcher, c’était qu’il y avait quelque chose en Dong Wan qui le répugnait, ou quelque chose dans ce genre-là. C’était même pour ça qu’il avait opté pour l’option facilité et demandé à quelqu’un de l’aider à retirer la teinture. Il était assez souple pour nettoyer à cet endroit de son cou, même si il aurait eu du mal. Mais voir ce que son vampire de colocataire allait faire, c’était largement plus intéressant. Un peu trop joueur et aventureux, notre leader. Mais c’était ainsi, et il ne pouvait pas s’empêcher de jouer avec le feu – ou plutôt avec la glace pour cette situation. Sun Mee avait enfin fini. « Merci » lui dit-il en reprenant le coton, avant de repartir dans la salle de bain. Oui, l’odeur de la teinture était encore trop présente sur ses cheveux, et bien qu’il les ait rincés avec le shampoing donné dans la coloration, il fallait tout de même les laver encore une fois. De toute façon, comme il avait pris une coloration pour femme, il avait assez de teinture pour s’en refaire une deuxième fois dans quelques temps, histoire de garder son blond le plus longtemps possible. Enfin. Dong Wan prit donc une douche rapidement, avant de s’habiller correctement – c’est-à-dire un jean et un t-shirt dans les tons orangés. Oui, son camarade de chambre devait avoir l’habitude de voir les différentes tenues que pouvait aborder le blond. Enfin soit.

Après s’être correctement coiffé et avoir admiré un petit moment sa nouvelle coupe, le jeune homme sorti de la salle de bain pour retrouver Sun Mee. Décidemment, ce mec était vraiment calme, s’en était presque flippant pour lui. Mais tout naturellement, le coréen s’installa sur une chaise et déposa les jambes sur son bureau. Très bonne position pour rêvasser plutôt que de travailler, vous ne trouvez pas ? Dong Wan, lui, il trouve cette position vraiment très confortable. S’appuyant légèrement sur le dossier, et croisant ses bras derrière sa tête en guise de coussin, le jeune homme regardait son colocataire. Il le dévisagea tranquillement alors que ce dernier était concentré sur des feuilles, dont il ignorait totalement le contenu soit dit en passant. Il ne voyait pas ce que certaines filles pouvaient lui trouver… en fait, il était beaucoup trop efféminé pour que des filles s’intéressent à lui, ce n’est pas possible. Ou alors, c’était les mecs qui étaient attiré par lui ? Dong Wan secoua la tête. Non, ce n’était pas possible qu’il ait un colocataire vampire et en plus bisexuel, voire même homosexuel… Ah, c’est peut-être pour qu’il n’a jamais vu Sun Mee tenir un magazine pour homme ? Comment pouvait-il ne pas apprécier ces corps… non mais franchement. Bon, d’accord, Dong Wan était un mec normal – tout du moins il espérait ne pas être le seul à avoir des magazines de ce genre dans sa chambre, puis de toute façon c’était le seul endroit où il pouvait en avoir puisqu’à l’orphelinat, c’était totalement impossible de peur de détruire l’innocence des petits. Non, il ne devait sûrement pas être seul. D’un coup, il se demanda si Sun Mee était le seul mec à ne pas en avoir… Enfin, peut-être qu’il en avait, mais alors il les cachait vraiment bien. Le jeune homme secoua à nouveau la tête. Pourquoi avoir pensé à ça d’un coup ? Il n’en avait aucune idée. Il reposa son attention sur le jeune homme, toujours absorbé par son occupation. Il n’avait vraiment pas l’air de se rendre compte que Dong Wan le regardait, ou alors il ne faisait exprès. « Tu fais quoi ? » la curiosité du blond fit qu’il ne pouvait pas s’empêcher de le lui demander. C’était comme ça, ça l’intriguait. « Non parce que… t’as l’air totalement absorbé par ce que tu fais que tu ne remarques même pas que j’te regarde depuis un moment ! » oui, il le lui disait ouvertement. A quoi ça servait de le lui cacher ? A rien. Enfin, il espérait quand même que son colocataire lui réponde, parce que franchement, c’est ennuyant de parler tout seul… « J’pourrais savoir aussi, en passant, pourquoi tu n’es pas bavard et encore moins avec ton colocataire ? Nan parce que passer une année comme ça avec un quasi-muet, c’est l’horreur hein… ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité ;;
Invité



MessageSujet: Re: En avoir le coeur net #Dong Wan#   Ven 4 Mar - 17:14

DongWan me remercia en reprenant le coton puis il repartit à la salle de bain. Je soupirai, décidément, ça n'avait servi à rien, je n'en savais pas plus sur la nature de DongWan. Pourtant il allait falloir que je trouve un moyen de le savoir, ou bien ça allait me rendre fou. Je ne voulais pas passer mon temps à être sur mes gardes - peut-être pour rien - dans un des seuls endroits où je pouvais être tranquille, car en plus il savait que j'étais un vampire. La chambre était le seul endroit du campus, donc, où je pouvais juste paraitre moi-même sans faire semblant d'être un étudiant comme les autres. J'avais un peu trop vécu pour avoir l'air aussi insouciant que certains sans faire des efforts considérables. Et s'il s'avérait, en effet, être un loup garou, je pourrais toujours demander à me faire changer de chambre, j'avais bien assez d'imagination pour trouver une excuse qui ne lui fasse pas de tort, j'avais rien contre lui à vrai dire, si ce n'était le fait que j'avais peur de lui et que ça n'allait peut-être pas aller en s'arrangeant.
Il y avait aussi toujours la possibilité que je lui demande clairement ce qu'il était, mais encore une fois, je n'avais pas la certitude qu'il me dise la vérité. Il savait que j'étais un vampire, parce qu'il y avait peu de créatures aussi froides que mon espèce, mais il n'avait peut-être pas envie que je sache ce qu'il était... en cas de conflit, il avait l'avantage... même si je doutais que le moindre conflit se présente, ni lui ni moi n'avions l'esprit des belliqueux apparemment. C'était d'ailleurs la seule chose qui pouvait éventuellement me rassurer, si nous restions chacun à notre place, l'année se déroulerait sans anicroche, mais je serais toujours dans l'ignorance, et c'était quelque chose que j'avais du mal à envisager.

L'eau de la douche s'arrêta de couler, je pris alors conscience que j'avais passé plusieurs minutes, planté au milieu de la pièce, à penser. Pour un vampire, c'était pas étonnant, mais je préférais que personne ne me voit aussi animé qu'une statue. J'allai donc me poser sur la chaise de mon bureau, des feuilles étalées devant moi. J'en pris une pour la lire, et haussai doucement les sourcils, me demandant ce que ça pouvait bien faire là. Je les avais sans doute sorties sans regarder de quoi il s'agissait pour que mon bureau ait l'air un peu moins rangé que mon coin de chambre. J'avais tellement l'habitude de ne laisser aucune trace de mon passage habituellement, que mon coin pouvait paraitre inutilisé si je ne laissais pas mon bureau en désordre. Mais ces feuilles, je devrais peut-être faire attention à ne pas les laisser là, c'était vieux... et daté de la fin des années 1800, si l'une d'elle s'envolait par la fenêtre, quelqu'un pourrait faire une découverte surprenante. Je devais être plus attentif à ce que je faisais. Je laissai mon regard parcourir les feuilles, lisant rapidement, ce n'était même pas écrit en coréen... puisqu'à cette époque j'étais pas en Corée, c'était donc normal mais c'était une langue ancienne, je ne devrais probablement même pas savoir la lire.

J'entendis DongWan revenir dans la chambre et s'installer à son bureau, lui aussi, et je ne relevai pas les yeux, continuant de lire mes feuillets, ou plutôt de faire semblant. Mais sa présence me remit dans l'optique que mes questions étaient toujours sans réponse et que je n'avais aucun plan pour remédier à ça. Si je ne pouvais lui poser la question directement, je devais peut-être attendre qu'il dorme pour l'approcher et tenter de voir si son odeur s'apparentait ou non à celle des loups garou. Avec un peu de chance, ce ne serait pas le cas, même si mon anxiété me laissait insidieusement penser qu'il n'y avait pas d'autre possibilité.

- Tu fais quoi ?

Je relevai les yeux et me tournai vers lui en arquant un sourcil. Ce que je faisais ? Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire ? Et puis c'était quand même visible que j'étais en train de lire... enfin presque, mais j'allais quand même pas lui dire que je cherchais un moyen pour savoir ce qu'il était sous ses dehors d'étudiant blond aimant les couleurs vives...

- Je lis...
- Non parce que… t’as l’air totalement absorbé par ce que tu fais que tu ne remarques même pas que j’te regarde depuis un moment !


J'étais abasourdi, il me regardait ? Il s'en cachait pas, donc ça devait probablement pas m'inquiéter, cela dit j'aimais pas vraiment qu'on m'observe, encore moins quand j'étais perdu dans mes pensées. Enfin... j'avais déjà remarqué qu'il était du genre curieux, ça avait l'air d'être le lot de plus en plus de gens à cette époque, j'avais presque du mal à m'y faire. Non, moi, ce n'était pas de la curiosité, juste un instinct de survie quelque peu exacerbé.

- J’pourrais savoir aussi, en passant, pourquoi tu n’es pas bavard et encore moins avec ton colocataire ? Nan parce que passer une année comme ça avec un quasi-muet, c’est l’horreur hein…

Eh bah décidément... il parlait plus en une minute que moi au cours de toute une journée - enfin quand je n'avais pas cours -. Forcément, à force de vivre seul, on apprend à se passer de ce besoin de communiquer par les mots à tout bout de champ... j'avais déjà l'air étrange, si en plus je m'amusais à parler tout seul, on m'aurait déjà enfermé depuis longtemps.
Je haussai les épaules, que pouvais-je dire ? Que j'avais pas envie de lui parler ? Que je le craignais trop pour avoir une conversation badine avec lui ? Non, mieux valait éviter.

- Je n'ai pas l'habitude de parler quand je n'ai rien d'intéressant à dire, c'est futile, inutile et ça ennuie tout le monde. Et ça compense, puisque tu parles pour deux.

Un vrai caractère de vampire, asocial et tranchant. Et j'allais devoir m'en débarrasser, parce que dans cette école, ce n'était peut-être pas le bon comportement à avoir, surtout que j'avais décidé de me fondre dans la masse... je n'étais pas au bout de mes efforts. Je soufflai et rebaissai les yeux sur mes feuilles, que je rangeais, ce n'était peut-être pas le bon moment pour lire ça.

- Et sérieusement, tu n'as rien de mieux à faire que de me regarder ?

Je me levai, les feuilles dans ma main et j'allai les fourrer dans un des tiroirs de ma commode donc je me servais pour mettre mes affaires de cours. Tant pis si mon bureau avait l'air vide... ça s'accorderait avec le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé ;;




MessageSujet: Re: En avoir le coeur net #Dong Wan#   

Revenir en haut Aller en bas
 

En avoir le coeur net #Dong Wan#

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUNSET GLOW™ :: THIS IS RUBBISH! :: our carbage-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit