AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 The time ~ ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité ;;
Invité



MessageSujet: The time ~ ♦   Ven 31 Déc - 16:02


Elle devait s’arrêter, elle le savait , les battements de son cœur se faisaient trop rapide et la jeune femme savait qu’ils ne tarderaient à cesser dans un soubresaut. Pourtant ce nectar qui coulait le long de son palais , glissant délicatement contre la parois de sa gorge puis cette odeur si fine et envoutante ne pouvait que l’entrainer à continuer , resserrant sa prise sur la jeune victime tout en enfonçant ses crocs au plus profond de sa chair. Ce cou chaud contre ses babines , la sensation si excitante de ces crocs s’enfonçant dans cette gorge si blanche et pourtant bien plus foncé que la sienne, à elle , la jeune vampire. Puis le silence , la disparition brutale des battements du cœur de la pauvre victime , l’absence d’une quelconque respiration et ce liquide qui ne coulait plus contre son palais n’enlevant en rien la douleur qu’elle ressentait à l’intérieur de sa gorge, ce feu qu’elle n’arrivait à éteindre. Envoyant le maigre cadavre de sa victime s’encastrer dans un arbre , la jeune asiatique se lécha avec passion les lèvres, savourant les fines gouttes de sang qui y était encore présentes. Saisissant son sac à main, un peu plus loin , elle en sortit un miroir afin de se recoiffer et de faire disparaitre une quelconque trace de sang qui pourrait lui nuire. Chose faite, elle inséra l’une de ses immondices qui lui donnaient tant envie de vomir mais qui étaient pourtant si efficace afin de masquer son haleine encore emprise de l’odeur du sang de sa récente victime. Chewing gum à la chlorophylle, quelle horreur , décidemment elle devrait toucher un mot à leur créateur afin qu’il mette en vente des sucreries plus saignante et par la même occasion plus succulentes.

Se mettant en marche , elle quitta le lotissement d’où elle venait de commettre l’acte irréparable enfin pour elle , il ne s’agissait que de justice. Car non, elle ne choisissait pas ses victimes au hasard même si il lui arrivait de commettre des erreurs mais en général lorsqu’elle venait à les tuer , elle faisait en sorte que ces humains le méritent. La jeune femme qu’elle venait de siroter , pouvait paraitre charmante , gracieuse , douce , tellement de caractéristiques qui cachaient un visage bien différent , celui d’une femme ayant assassinée deux de ses nouveaux nés et n’ayant subis qu’une misérable année de condamnation , heureusement la jeune ha hyo avait entendus parler d’elle. Dire que si elle n’était pas tombé sur elle , au moment même où elle était en chasse peut-être s’en serait-elle prise à un mendiant mais non , elle l’avait aperçu et n’avait eu qu’à attendre d’être dans un lieu isolé pour lui sauter dessus . Enfin sauter dessus était un bien grand mot, elle lui avait tout d’abord parler avec calme , ses yeux rouge trahissant tout de même sa pensée, puis elle s’était amusée à lui faire peur, la regardant courir pour lui échapper avant de se lasser de ce petit jeux et de lui attraper le cou afin de le rompre et d’y planter ses crocs. Oui Song Ha Hyo était une joueuse , elle aimait se jouer de ses victimes avant de les tuer afin de se délecter de leurs peurs. Sans s’en rendre compte ses pas l’avaient guidés jusqu’au parc Namsan , ce parc qui lorsqu’elle était humaine, la jeune vampire s’y allongeait afin de profiter du soleil , chose qu’elle ne faisait que très rarement enfermée dans le petit appartement qu’elle occupait avec sa mère. Même vampire , la jeune ha hyo arrivait encore à se remémorer sa vie humaine, certes bien moins intéressante que celle qu’elle avait à présent mais tout aussi importante. Les chocolats, elle en raffolait , au point de s’en faire exploser le foie et la vue du sang la faisait tomber dans les pommes , à croire que les choses pouvaient changer extrêmement vite et que le sang pouvait se révéler bien plus succulent qu’elle n’aurait jamais pu se l’imaginer. A cette pensée , elle passa un coup de langue sur sa lèvre inférieur, comme pour se remémorer son repas antérieur.

Plissant le nez, une odeur vint alors captiver son attention, non ce n’était pas du sang humain beaucoup moins divin mais plus épicé. Se relevant délicatement, elle inspira légèrement , oh non elle ne se préparait pas à aller en chasse , elle n’avait plus très faim puis disons que le sang qu’elle humait à présent n’avait rien d’humain mais bien féerique. Cette odeur qui la tourmentait déjà depuis quelques temps , c’était la sienne elle n’en doutait pas , à force de le suivre sans cesse , elle avait appris à le reconnaitre de loin. Son nom ? Elle ne le connaissait pas , tout ce qu’elle savait c’était qu’il la captivait , en passant de son physique tout aussi séduisant que les vampires, par la chaleur qui semblait émaner de son corps et enfin cette odeur encore et toujours. Il se trouvait sur l’un des sentiers du parcs, c’est donc en un mouvement qu’elle se plaça derrière lui, calquant avec finesse le rythme de ses pas. Elle était rapide et vive aucun doute qu’elle saurait se cacher à temps si il venait à se retourner, car son seul et unique but était d’en apprendre plus sur lui et ce, sans lui parler car disons que la jeune vampire n’était pas très doué en relation humaine et perdait facilement ses moyens tel que la faculté de contrôler ses émotions . Il était à présent près, à moins que ce ne soit elle qui ne ce soit approché du dos du jeune homme ne laissa que quelques centimètres la séparer de lui, silencieuse elle l’était mais là tout ce qu’elle était en mesure d’analyser c’était son cou si clair , qui paraissait si chaud sûrement plus chaud que celui des humains. Portant le bout de ses doigts à ses lèvres , elle ferma les yeux ressassant encore et encore la sensation de ses lèvres se refermant sur le cou d’un humain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité ;;
Invité



MessageSujet: Re: The time ~ ♦   Mar 11 Jan - 17:17

Les enfants, il les adore. Jamais il ne pourrait se passer de leur compagnie, et encore moins ceux de l’orphelinat où il est. Il les considère à peu près tous comme des petits frères et sœurs, comme sa famille. Il aime leur donner des câlins quand ils en ont besoin, il aime sortir avec eux pour jouer, il aime les aider… en bref, il les aime plus que tout au monde. Justement, ce serait ce qu’il ne voudrait jamais perdre : les petits de l’orphelinat. Ils ont grandi avec lui, et malgré le fait qu’il les fasse vivre à présent dans une vie assez misérable, ils l’aiment encore plus que d’habitude. Sûrement parce qu’il passe beaucoup plus de temps avec eux, et qu’il essaye tout le temps de rembourser l’orphelinat pour qu’il redevienne ce qu’il était auparavant ? Il ne le sait pas. Mais en tout cas, ça lui fait énormément plaisir de savoir qu’ils l’aiment toujours. Justement, Dong Wan était à l’orphelinat aujourd’hui. Il n’avait pas énormément de cours aujourd’hui, tout du moins pas des cours intéressant, donc il en a profité pour aller leur rendre une petite visite. Peu de monde a le droit de voir une vingtaine d’enfants courir vers soi en criant, les bras levés pour vous faire un câlin. Et bien le coréen c’est ce qu’il voit à chaque fois qu’il passe leur rendre visite. Il n’a jamais besoin de crier à tords et à travers qu’il est là, il y a toujours un petit qui prévient les autres de son arrivée en criant, au point que le jeune homme entende tout le petit monde crier de joie.

Mais bien évidemment, toutes les bonnes choses ont une fin, et les femmes qui s’occupaient de l’orphelinat l’obligeaient à partir, le soleil allait bientôt se coucher. Même si Dong Wan se fichait totalement de se balader dehors durant la nuit, il se devait de montrer l’exemple aux petits et après un bon câlin collectif obligatoire – sinon les petits allaient râler – il s’en alla dans les rues de Seoul. Il aurait bien voulu faire un peu les magasins de la ville, histoire de voir les nouveautés, mais ça ne serait que frustration s‘il voyait quelque chose de super pour lui, mais qu’il ne pouvait pas s’acheter, manque d’argent dans son portefeuille. Il décida alors de rentrer directement à Haengbok, et l’un des meilleurs raccourcit santé – si on peut dire – était de passer par le parc Namsan, un parc où il avait beaucoup se balader. En plus, grâce à lui et au fait qu’il n’y avait pas de fée autour de lui, le soleil était encore au rendez-vous malgré le fait qu’il allait bientôt disparaitre, laissant la nuit prendre sa place. Être une de ces créatures était vraiment un bienfait positif pour lui, tout du moins parce qu’il fait le beau temps, ça aurait sûrement été différent si il aurait été une fée de la pluie.

Enfin, il marchait tranquillement sur les nombreux sentiers du parc, ses pas ne faisant pratiquement pas de bruits grâce à sa légèreté. Il ne faisait pas vraiment attention aux personnes qui l’entouraient, sauf quand on lui disait bonjour ou autre choses. Mais il se sentait épié, comme si quelqu’un le suivait. Il choisit alors de prendre un sentier plus isolé, là où il y avait une petite rivière qui coulait. Discrètement, il remarqua que quelqu’un le suivait bel et bien, et ce n’était autre que cette demoiselle qui l’espionnait tout le temps à l’école. De plus en plus, il ralentissait le pas, même si cela ne se voyait pas énormément. Elle avait l’air ailleurs, c’était peut-être un moyen de réussir à l’avoir en face et qu’elle ne se sauve pas en courant. Il remarqua alors, grâce à la clarté de l’eau, qu’elle avait fermé les yeux. Grâce à sa légèreté, il se retourna sans que cela ne fasse de bruit, pour ainsi faire face à la donzelle. Dès qu’elle s’arrêta devant lui alors qu’elle ouvrait les yeux, Dong Wan pris possession du bras de la jeune femme pour qu’elle ne se sauve pas. Mais sa peau glacée donna énormément de frissons au jeune homme, au point qu’il la regarde totalement intrigué. Mais il se ressaisit tout de même.

« Tu sais, si tu serais venu vers moi je ne t’aurais pas mordu ! »

Chose étrange à dire à un vampire, mais comme il ne se doutait de rien pour l’instant… Enfin, il se permit rapidement de regarder la demoiselle, et remarqua sa peau très blanche ainsi que ses lèvres qui étaient assez… pulpeuses et rouges, oui, voilà. Malgré cela, le jeune homme se permit de lui adresser à nouveau la parole :

« Je suis Lee Dong Wan … Je ne sais pas si tu connais mon nom malgré le fait que tu n’arrêtes pas de me suivre… Enfin, je pourrais savoir le nom de celle qui m’espionne ? » dit-il avec tout de même une pointe d’humour.
Revenir en haut Aller en bas
 

The time ~ ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» Choucroute time !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUNSET GLOW™ :: THIS IS RUBBISH! :: our carbage :: rps terminés-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit