AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 i can't control myself when you are here ; feat seorin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité ;;
Invité



MessageSujet: i can't control myself when you are here ; feat seorin   Ven 31 Déc - 1:18

Parfois, Min Jae se demandait ce qu'il faisait en cours. Enfermé dans une salle de classe tandis qu'il faisait un temps des plus sublimes dehors. Certes il faisait froid, mais quand il était dans les parages, la quasi-totalité du temps, c'était un soleil des plus rayonnants qui ornait le ciel. Et c'était exactement ça que le jeune homme était en train d'admirer à travers la fenêtre de la salle de classe. Tout ce que le professeur était en train de dire, il le savait déjà. Avoir quelques siècles à son actif aide à beaucoup de choses, dont celle là. A force, on entend toujours les mêmes choses et on les connait par cœur. Pourtant la jeune fée n'a jamais été quelqu'un de travailleur. Pas du tout. Il préfère de loin faire le pitre et s'amuser que de perdre son temps avec tout ce qui est intellectuel. Seulement, comme dit plus haut, le fait de connaître bon nombre de chose après maintes expériences accumulées, fait de lui de quelqu'un d'intelligent et de cultivé. Voilà peut être la raison pour laquelle il fait partie du dortoir a après tout. Bien qu'il n'en ai pas tout à fait les caractéristiques quand on en voit certains, constamment la tête dans les bouquins, les devoirs, toujours en train de travailler. Non, tout ça, c'était bien trop paradoxal avec sa personne.

Un son. Celui qu'il attend depuis plus d'une heure. La sonnerie qui annonce la fin du cours. Pour lui, c'était le dernier de la journée. Il finissait assez tôt aujourd'hui, et s'en était un véritable soulagement. Il n'avait même pas eu le cœur à faire le débile en cours et à semer la pagaille dans toute la salle de classe. D'ailleurs le voir si calme avait du paraître bizarre à bon nombre d'élèves. Mais non, il n'était en rien malade. Il n'avait juste d'yeux que pour ce qui se passait derrière la fenêtre. A s'imaginer dehors. Sachant que s'il faisait beau, c'était en grande majorité grâce à lui et ses capacités et qu'il n'y avait pas d'autres fées dans les parages pour semer le trouble au niveau météorologique. Ou bien si. Mais c'était lui qui avait gagné sur le hasard des choses. Sans tarder une seule seconde, il prit son sac et sortit de la salle. Il n'avait même pas retiré son manteau et son écharpe au début de l'heure, ni même déballé un seul crayon et cahier. On pouvait prendre cela comme de la provocation de sa part, ou bien qu'il se foutait royalement de la gueule du monde vu des points de vues des professeurs, mais il n'en avait strictement... rien à faire.

Il arpenta les couloirs, dévala l'escalier, et une fois atterri dans le hall de l'école, sortit par la grande porte principale. Le changement de température lui arracha un frisson. L'air était glacial. Et pourtant, bien qu'il n'aimait pas le froid, le simple fait que le soleil lui tape dessus avait toujours su faire en sorte d'alimenter son éternel joie de vivre. Depuis le début de l'après-midi, il avait été enfermé dans une salle à écouter, ou pas, tout le baratin des enseignants, alors que son élément était dehors. Il enfouit la moitié de son visage sous son écharpe et fourra ses mains dans ses poches. Il s'aventura peu à peu dans l'allée, recouverte par la neige qui c'était inlassablement abattu ces jours derniers. Peut être l'un des facteurs de la baisse de moral du jeune coréen ces temps derniers. Il était un peu conditionné avec le temps. C'était loin d'être le cas de toutes les personnes de son espèce, mais lui si. Il n'y pouvait rien. Et si vous voulez réellement savoir, il ne s'en rend même pas compte. Quand on le lui fait remarquer, il ne nie pas, mais il n'approuve pas non plus. Cela faisant partie intégrante de sa personnalité il n'y prête pas attention. Bon nombre d'étudiants étaient dehors. Certains discutaient entre eux, d'autres s'afferaient à rentrer chez eux. Il passa à côté de bons nombre d'entre eux, et en saluant un peu plus de la moitié avec son air jovial qu'il avait retrouvé dès l'instant où ses pieds étaient sortis de l'enceinte de l'école.

Il traversa rapidement la rue, plus dans le but de se dégourdir les jambes qu'avec une idée précise de l'endroit où il pourrait bien se rendre à cette heure-ci. En réalité il ne s'en préoccupait pas réellement, et ses pas le mèneraient bien là où ils décideront de l'y emmener. A peine un quart d'heure plus tard, il constata qu'il était à l'entrée du parc namsan, où il passait le plus clair de son temps en été. C'était hallucinant de remarquer quel point l'aspect que l'on pouvait avoir de quelque chose pouvait changer au fil des saisons. Il n'avait plus du tout la même allure, là, recouvert par toute cette neige. Il se mit à arpenter ce qui en temps normal aurait du être à cet endroit les sentiers, mais il se sentait mal à l'aise. Il n'y avait personne. Le silence, il le haïssait et il n'y avait une once de bruit ni de mouvement. S'en était pesant et oppressant. Mais c'était beaucoup plus psychologique que réel. Il n'aimait pas être seul, et il avait constamment besoin d'avoir du bruit et de sentir qu'il ne l'était pas. C'est pourquoi il ne tarda pas à faire demi-tour, et repartir en sens inverse. Mais il fut attiré par un bruit survenu sur sa gauche. Tournant la tête, il ne vit rien. Pas d'origine peureuse, il se dirigea vers la source du bruit, mais il avait beau avancer il n'y avait rien. Il avait peut être rêvé après tout, en plus il ne saurait déterminer l'origine du bruit. Restant planté au même endroit pendant quelques secondes. Il se résigna. Il recula lentement puis se retourna, s'apprêtant à repartir.
Revenir en haut Aller en bas
Choi Seo Rin ;;

avatar

Avatar : Moon Geun Young
Messages : 150

Age : 24

MessageSujet: Re: i can't control myself when you are here ; feat seorin   Ven 31 Déc - 16:43

Aujourd'hui était une journée plus que banale et le temps s'était écoulé lentement, tellement lentement, que Seo Rin s'ennuyait. Mais elle suivait les cours, c'était une chose dont elle avait en quelques sortes besoin, car même si elle avait passé cinquante années, enfermé avec une éducation stricte. En sortant de cette prison, elle avait délaissé l'éducation, pour apprendre à vivre en société, cela veut dire que pendant une centaine d'année, elle avait erré, faisant des jobs par-ci et par là, bien évidemment elle avait déjà intégré quelques lycées, mais ils étaient peu nombreux et elle préférait souvent la liberté, alors pourquoi avait-elle intégré Haengbok, peut-être parce que, à force de trop divaguer, d'un endroit à l'autre, il fallait bien statuer quelques pars et de plus le fait qu'il y ai des semblables, autre que sa famille, l'encourageait à venir, sans oublier qu'une ancienne connaissance le lui avait fortement conseillé. Mais les études ne s'étaient pas payées comme ça, même si elle avait un assez gros capital en réserve, elle n'avait surement pas assez pour se payer des études aussi luxueux, alors même si cela le lui avait fait un peu mal, c'était sa famille qui avait financé et qui finance toujours, elle leur doit donc quelques choses et c'est en travaillant en cours, qu'elle remboursait sa dette. Même si pour la famille, le dortoir B n'était pas assez, elle préférait tout de même un peu de liberté et elle voulait à tout prix éviter de s'enfermer dans un travail sans fin, aimant parfois sortir et faire la fête.

L'heure d'anglais, avait enfin pris fin, c'était une matière où Seo Rin avait des facilités, enfin elle avait beaucoup de facilité dans toutes les matières, mais celle-ci, lui tenait le plus à cœur, avec le coréen et l'histoire. Elle quitta rapidement sa salle de cours, salua ses quelques amis, pour dire qu'elle les quittait, elle avait envie d'un peu souffler, de respirer l'air frais, même si dehors il faisait froid, généralement rien ne pouvait l'arrêter et puis le soleil était là, il fallait en profiter. D'ailleurs ces histoires de météo, elle n'avait jamais réellement compris. Les humains croient que cela provient de la nature, mais enfaîte ce sont des créatures magiques qui régissent la météo, qui décident de qu'elle temps il va faire de par leur simple présence. Ce sujet restait compliqué à comprendre pour Seo Rin, elle connaissait certaines fées, mais ne comprenait jamais comment, le processus se déroulait et puis d'un côté elle ne cherchait pas réellement, mais parfois curieuse il lui arrivait de se poser la question. Et puis elle aussi n'était pas normal et sa race non plus. Bref... Seo Rin était rapidement sortie de l'académie, vêtue d'un manteau marin, le plus souvent classe et chaud à la fois, avec une grosse écharpe bien chaude.

Elle marcha le long des rues, manquant parfois de tomber, avec toute cette neige, il était difficile de circuler et puis même s'il n'y avait pas foule, elle évitait tout de même le contact avec les autres, car même si sa malédiction ne fonctionne pas toujours, par le pur des hasards, elle peut avoir effet et sans qu'elle le veuille, elle risque de rendre un inconnu obsédé par elle, ou par quelqu'un d'autre. Elle passa rapidement, près du temple, où elle fit rapidement une prière, pas qu'elle soit croyante, loin de là. De plus un démon priant dans un endroit saint, c'est le comble du comble, me direz-vous. Mais ses habitudes ne manquèrent pas, après avoir été pendant deux longues années, bonne sœur, elle avait pour habitudes, dès qu'elle voyait un temple, de faire une petite prière. De toute façon dieu n'existe pas, enfin c'était sa croyance. Un dieu, laissant sur terre, des êtres tels qu'elle, ce n'était pas un dieu ou sinon il n'était pas bon. Après quelques minutes, elle quitta enfin les lieux. Pour se diriger, vers un endroit qu'elle trouvait magnifique, de plus la neige, rendait les lieux encore plus beaux. Ce lieu se nommait Namsan, c'était un parc, un vaste parc, magnifique. De plus, elle espérait ne voir personne, car avec toute cette neige, malgré le soleil, peu de personnes se seraient aventurés dans un parc. Elle marchait lentement évitant les plaques de verglas, pour éviter les chutes, puis après de longues minutes de marche, elle arriva enfin à l'endroit voulut. Arrivé sur place, l'endroit était vide, ou presque, il y avait qu'une seule personne, qui semblait vouloir partir. De loin, elle ne l'avait pas reconnu, mais en ce rapprochant lentement, elle découvrit, une vieille connaissance. C'était Min Jae, il s'était retourné, en semblant chercher quelque chose, Seo Rin qui arrivait derrière lui, accéléra donc le pas pour essayer de lui faire peur, une blague un peu immature, mais elle aimait bien taquiner ceux qui l'entouraient. Et sans avoir calculé le fait qu'il se retourne brusquement, prise dans son élan, avec la neige qui a fortement aidé, elle glissa et tomba sur son ami. Une chose qu'elle ne voulait vraiment pas faire. Agrippé, à lui, ses bras l'enlaçant presque, elle resta quelques secondes sur place, puis en remarquant son erreur, elle se détacha rapidement de lui.

"Dé... Désolé" Fit-elle en abaissant légèrement son buste, de façon à s'excuser poliment.

Puis elle se redressa pour le regarder, elle avait toujours peur, de le rendre obsédé, comme à l'époque, et de le voir dans un état qu'il ne devait pas être. Elle fit un grand sourire, comme pour faire oublier sa petite bêtise. Puis s'adressa à lui innocemment :

"Toi aussi tu viens te balader ici ?" Fit-elle avec un sourire en coin et un rapide clin d'œil


Dernière édition par Choi Seo Rin le Dim 16 Jan - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité ;;
Invité



MessageSujet: Re: i can't control myself when you are here ; feat seorin   Dim 2 Jan - 1:04

Min Jae frissonna légèrement à cause d'un coup de vent qui parvint à s'infiltrer dans son écharpe et lui taper directement dans le cou. Visiblement, il devenait paranoïaque à entendre des bruits alors qu'il était fort probable qu'il n'y en avait pas. Ou bien la source était tout bonnement un bête animal qui passait par là. Quelque chose dans le genre, supposons le, après tout, tout est possible. Alors qu'il commençait à prendre le chemin du retour, il entendit des pas précipités provenant de derrière lui, bien qu'étouffés par la neige. Certainement pas le fruit de son imagination cette fois. Il se retourna pour faire face à la personne qui visiblement se dirigeait vers lui et il se la prit de plein fouet. Il faillit tomber à la renverse à cause de l'élan qu'avait du prendre la jeune femme, mais il ne recula que d'un pas, et réussit à se stabiliser. En baissant les yeux il tomba sur un visage familier. Très familier. Un visage qu'il connaissait par cœur aujourd'hui. Peut être même un peu trop. Mais au final ça n'avait pas réellement été sa faute. Du moins pas volontairement.

"Dé... Désolé"

Et elle mit fin à son étreinte. Oui, mais c'était trop tard. Le mal était fait. Il ne s'en rendra pas compte, comme à chaque fois d'ailleurs quand il est pris sous son contrôle. Non, il ne réalisait vraiment qu'après, et encore. Pour lui c'était une véritable attraction qui prenait possession de lui, et c'est comme si quelqu'un lui plaisait naturellement, bien que cette fois-ci cela ne vienne pas réellement de son plein gré. Pas qu'en temps normal Seo Rin ne lui plaise pas. Mais leur première rencontre avait eut lieu dans des circonstances telles, que désormais il ne saurait le dire puisqu'à chaque fois tout tourne à cause de la malédiction que la jeune femme possède. Et elle n'y était pas allée de main morte. Un an. Une année où il avait été complètement omnibulé par sa personne. Pour qu'au final on découvre ce qu'il n'allait pas. Qu'elle n'était pas comme tout le monde, tout comme lui. Lorsque l'obsession prit fin, c'est comme s'il n'avait pas vraiment vécu ce qu'il c'était passé, que ce n'était pas vraiment réel. Mais c'était peut être aussi grâce à ce délai qui peut paraître long pour certains, mais peu pour les personnes comme eux, que désormais, quand ils se voyaient et qu'elle arrivait à l'obséder, cela n'était qu'éphémère. Cela ne durait que le temps où elle était là, prêt de lui et il redevenait lui même à son départ. Et à chaque fois qu'elle y arrivait, il ne s'en rendait pas compte. Et pourtant au fond, tout deux savaient que quand cela marchait, ce n'était en aucun cas volontaire. Et c'était ce qui était en train de se produire à l'instant même où elle avait établi le contact avec lui. Parfois c'était plus fortement que d'autres. Il n'y avait plus qu'elle dans son champ de vision même s'ils étaient une dizaine et elle avait toute son attention. Ou des fois il la voulait complètement. Cela dépendait du comment, elle, elle réagissait également. Bref tout un tas de facteurs pour conclure qu'au final, rien n'était jamais pareil. Min Jae remis ses mains dans ses poches qu'il avait par réflexe sortit pour réceptionner Seo Rin. Il baissa les yeux vers elle pour tomber dans les siens, avant de lui répondre sur un ton amusé.

« Toujours aussi maladroite toi. »

Il était évident que ce qu'il disait n'était pas à prendre au sérieux. D'ailleurs c'était souvent sur ce ton là qu'il parlait, pour qu'on le prenne sur celui de la plaisanterie. Mais en réalité, tout ce qu'il dit, il le pense réellement. Après, il laissera laisser planer le doute si l'on se pose des questions et l'éclaircira si nécessaire. Mais dans tout les cas il ne pourra pas vous mentir, puisque l'on peut lire dans ses yeux comme dans un véritable livre ouvert. Et il sera donc pour vous d'une facilité déconcertante de savoir s'il ment ou non. Tout comme là, à cet instant précis, elle devait peut être se rendre compte que les yeux du jeune homme étaient devenus légèrement brumeux comme à chaque fois que sa malédiction agissait sur lui. Mais il n'avait jamais vraiment su comment cela fonctionnait chez Seo Rin. Le fait que le niveau d'intensité diffère ainsi que la durée. Si c'était du à un quelconque phénomène, ses sentiments, son humeur ou autre. Non ce n'était pas un domaine qu'il avait réellement fouillé quand ils étaient ensemble. Il avait déjà mis quelques centaines d'années avant de bien comprendre comment ça fonctionnait de son côté, ainsi que tout les aspects de sa race. Il s'intéressera donc surement aux autres un peu plus tard.

"Toi aussi tu viens te balader ici ?"

Il eut un léger temps de réaction avant d'approuver d'un signe de tête. D'ailleurs il était vrai que lorsqu'ils étaient rentrés en collision, il avait été légèrement, beaucoup, surpris de sa présence ici. Il était déjà étonné de savoir qu'il y avait quelqu'un, mais il fallait avouer qu'il ne c'était pas attendu à voir Choi Seo Rin au même endroit que lui à cet instant. C'était donc une surprise. Mais pas des plus désagréables en soit. En même temps il n'allait pas penser le contraire, tout bonnement car il l'appréciait, et puis il n'était pas sous son emprise pour rien non plus. Jouant instinctivement avec la neige à l'aide de son pied, il l'observa un instant avant de répondre.

« Oui plus ou moins mais visiblement je ne suis pas le seul. Je ne m'attendais pas du tout à te voir ici. Cela fait longtemps que l'on ne sait pas croisé Seo Rin... »
Revenir en haut Aller en bas
Choi Seo Rin ;;

avatar

Avatar : Moon Geun Young
Messages : 150

Age : 24

MessageSujet: Re: i can't control myself when you are here ; feat seorin   Mer 5 Jan - 13:36

Seo Rin en attendant une réponse, observa le parc. C'était un si bel endroit, surtout quand il faisait froid, il n'y avait personne. Elle passait donc beaucoup à Namsan en période de neige, la vue était magnifique et puis elle pouvait s'étaler dans la neige comme elle voulait. Non pas qu'elle aime le froid, loin de là même, mais parfois faire des choses insensés l'aidait à rester sur terre et à vivre, car l'immortalité n'a pas que de bons côtés. Le reste de l'année surtout quand il fait chaud, elle passe du temps dans un de ses autres endroits fétiches de Séoul. Mais l'endroit du moment était Namsan.

« Oui plus ou moins mais visiblement je ne suis pas le seul. Je ne m'attendais pas du tout à te voir ici. Cela fait longtemps que l'on ne sait pas croisé Seo Rin... »

Le visage de Seo Rin se tourna vers celui de Min Jae, pour l'observer, elle ne répondit pas directement, le regardant avec ses grands yeux noir, pénétrant. Elle savait bien qu'à ce moment même, il était déjà presque obnubilé par elle, mais elle se le cachait à elle-même et puis elle se demandait ce qu'il faisait ici, surtout avec ce vent glacial, c'est vrai qu'il y avait un grand et beau soleil, qui était présent en partie grâce à lui, mais malgré ça, il faisait toujours aussi froid. Et elle savait que Min Jae avait quelque peu, du mal à supporter de basses températures, une année entière auprès de lui, lui avait permis, de connaitre ses quelques faiblesses, m'enfin pas toutes, mais une bonne partie. Elle répondit enfin avec un grand sourire, qui se voulait innocent...

"Oui, ça fais depuis longtemps, malgré le fait qu'on soit dans la même académie, on ne ce croise que très rarement ! C'est dommage je trouve..."

C'est dommage... Seo Rin ne pensait pas réellement à ce qu'elle disait, enfaîte, elle trouvait ça mieux pour eux deux, enfin surtout pour Min Jae. Car plus ils se croisent, plus elle a des chances de le rendre obsédé et c'est surement la seule personne, dont Seo Rin ne veut pas voir obsédé par elle, ou par un autre être vivant. Pourquoi ? Sur ce sujet, elle ne pouvait que difficilement répondre, mais l'année passée avec lui, qui peut être longue, lui a permis de s'attacher à lui. D'ailleurs, c'était la première personne du monde extérieur, avec qui elle avait pu apprendre beaucoup de choses, des choses parfois anodine de la vie courante ou des choses plus intime. Alors, même si elle aimait rendre les gens obsédés par elle, Min Jae était surement l'exception à la règle, même si au plus profond d'elle, elle aimait bien, qu'il ne pense qu'à elle et elle ne pouvait jamais refuser quand celui-ci s'approchait un peu trop d'elle. Mais elle regrettait toujours à la fin. Elle continua rapidement après sa première phrase :

"...Et puis, je me demande moi aussi, ce que tu fais ici, c'est courageux de sortir avec cette CHALEUR tropicale !" Fit-elle sur un ton amusé.

Bien évidemment, il ne faisait pas chaud, mais on pouvait facilement comprendre grâce à son ton et ses mimiques, que Seo Rin plaisantait, pour simplement détendre un peu l'atmosphère. Seo Rin regardait beaucoup de choses en même temps, comme si elle était gênée, ou comme si elle cherchait quelques choses, puis son regard s'arrêta sur la peau bronzée du jeune homme, puis se plongea dans les yeux de celui-ci, mais elle les détourna rapidement. Non il ne fallait pas, pas qu'elle ne voulait pas, mais elle préférait tout de même garder ses distances et puis elle risquait rapidement de regretter, donc il était préférable de ne pas y penser. Et c'est en regardant la neige, qu'une idée germa, elle s'accroupit vers le sol et fit une petite boule de neige avec ses deux mains, puis se releva doucement et fixa Min Jae, d'un air... sadique, un petit sourire en coin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité ;;
Invité



MessageSujet: Re: i can't control myself when you are here ; feat seorin   Sam 8 Jan - 12:05

"Oui, ça fais depuis longtemps, malgré le fait qu'on soit dans la même académie, on ne ce croise que très rarement ! C'est dommage je trouve..."

Dommage. Oui tout à fait. A l'instant présent, il était totalement d'accord avec elle. Inconscient que ses pensées n'étaient autre que le fruit de l'attraction qui ne cessaiit de naître dans son esprit pour la jeune femme. Avec l'esprit un peu plus clair il n'y aurait pas vraiment réfléchi. Mais en général ce n'était peut être pas une si mauvaise chose en soi. Il est vrai que si on y regardait de plus prêt, la croiser trop souvent l'amènerait à revivre presque la même histoire qu'il y a environ cent ans. Et ce n'était pas vraiment leurs intentions, du moins pour lui. Il aimait et avait toujours eu besoin d'un minimum de liberté. Et il savait qu'en rentrant dans cet école il avait pris un risque. Mais il aimait ça . Le simple fait de ne pas savoir à qui on adressait la parole. Que la personne en face de soit pouvait être un simple petit humain comme un immortel doté de plusieurs siècles à son actif. Le pire dans tout ça, c'est peut être les personnes comme Seo Rin, dotés de malédiction qui influe sur le comportement des gens. Et sans s'y attendre, on se met à souffrir de leur symptôme. Parfois plus agréable que d'autre en soi. Et celui de la jeune femme n'était pas l'un des pires bien au contraire. Bien que sur le long terme cela pouvait peser autant pour le porteur de la malédiction que pour la cible. Et ils pouvaient en parler par expérience ces deux là puisqu'ils sauraient de quoi ils parlent. Comme quoi le fait qu'il ne soit pas dans le même dortoir n'était peut être pas vraiment un problème au final. Et puis après tout, au moins, en se croisant moins souvent, ils avaient plus de chose à se dire et c'était pour mieux se retrouver car ils avaient toujours réussi à garder une bonne relation même en y mettant une certaine distance. Alors qu'il acquiesçait d'un signe de tête accompagnée d'un sourire aux lèvres, elle enchainait.

"...Et puis, je me demande moi aussi, ce que tu fais ici, c'est courageux de sortir avec cette CHALEUR tropicale !"


Il ne put s'empêcher de rire légèrement. Il avait très bien compris son allusion du moins s'il y en avait une. Et dans le cas contraire, il l'avait directement pris pour lui. Pas dans le mauvais sens bien évidemment, puisqu'il n'y avait strictement rien de négatif dans sa réflexion. Et puis à vrai dire, même si c'était le cas, il en fallait vraiment – mais alors vraiment beaucoup pour vexer la jeune fée. Mais elle n'avait pas tort non plus. C'était très courageux pour lui de sortir par cette sublime chaleur d'été. Lui qui ne supportait pas quand il faisait moins de dix degrés, quand il se mettait à pleuvoir ou à neiger. Monsieur était très difficile quand il s'agissait du climat et en plus de ça cela influait son comportement et son humeur du jour. Très sympathique en soit n'est-ce pas ? Heureusement que dès qu'il reprenait un brin le contrôle sur le temps il retrouvait son éternel joie de vivre. Il suffisait qu'il y ait ne serait-ce qu'un brin de soleil, comme aujourd'hui, pour que tout rentre à la normale. Enfonçant un peu plus ses mains au fond de ses poches, il lui lança un regard amusé avant de lui répondre.

« J'pense que tu me connais assez bien pour savoir quel temps il ferait si ça ne tenait qu'à moi. »

Il ne fit pas réellement attention au fait qu'elle ne soutienne pas son regard. Ou du moins il avait l'esprit bien trop ailleurs pour l'avoir remarqué puisqu'au final, ça n'avait strictement aucune importance pour lui à l'instant même. Cependant, il fronça légèrement les sourcils lorsqu'elle se pencha pour.. ramasser de la neige. Là il eut un véritable déclic dans la tête. Elle n'allait pas faire ça. Non, elle ne pouvait pas. Elle savait que Min Jae n'appréciait pas spécialement cette matière glaciale. Il écarquilla les yeux quand il la vit se relever, sourire narquois aux lèvres, et la boule de neige menaçante dans la main. Il ouvrit la bouche pour la refermer aussitôt avant de reculer d'un pas ou deux. Un peu par prudence ou réflexe à voir. Même si dans tout les cas, ça ne changerait pas grand chose si elle voulait vraiment lui tirer dessus.

« Non Seo Rin. Tu ne comptes pas faire ce que je pense que tu vas faire... »

Au fond il savait très bien qu'il allait se la manger sa boule de neige. Que son instinct de gosse surexcité allait encore une fois prendre le dessus. Que ça finirait en véritable champ de bataille et que si on venait à les voir on les prendrait pour deux gamins qui n'ont rien d'autres à faire que de faire joujou avec la neige. Mais ce n'est pas lui que ça dérangerait. Le ridicule ne tue pas, loin de là. Et puis, sa réputation de gosse intenable, il l'entretient avec une telle férocité que ce n'était plus à prouver non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Choi Seo Rin ;;

avatar

Avatar : Moon Geun Young
Messages : 150

Age : 24

MessageSujet: Re: i can't control myself when you are here ; feat seorin   Dim 23 Jan - 19:08

« Non Seo Rin. Tu ne comptes pas faire ce que je pense que tu vas faire... »

En entendant cette phrase, le sourire de Seo Rin se transforma de telle sorte, qu'il était facile de deviner, que la boule de neige qu'elle tenait dans la main, n'allait en aucun cas rester fondre, mais belle et bien voler pour atterrir sur le beau visage de son ami. Oui, comme vous pouvez le deviner, c'était un sourire bien effrayant... Elle observa Min Jae un instant, présentant bien la boule de neige menaçante, celui-ci avait eu le réflexe de se reculer, mais il aurait beau fuir la boule de neige, il allait se la prendre et là où je pense... [Non pas là ><'] En tout cas du point de vue extérieur, se pouvait être une situation bien comique à voir. Quelques minutes passèrent, le suspens était à son comble. Ils étaient là, plantés à se regarder pendant ces quelques minutes, qui ne furent pas très longue pour Seo Rin, car avant même de crier gare et dans un mouvement rapide, elle lança la boule de neige dans sa cible, c'est-à-dire, en plein visage. C'est qu'elle sait viser, mais ce n'est pas un don, loin de là, pendant ses cent ans à voyager et à errer, elle avait vécu beaucoup de choses et avait accumulé beaucoup d'expérience, elle avait donc eu le loisir, d'apprendre à viser à plusieurs reprises.

En regardant le visage de Min Jae, elle ne put s'empêcher de rire, c'était vraiment une situation comique, surtout en sachant que ce dernier, n'aimait vraiment pas la neige, rien que d'y penser, c'était encore plus marrant, enfin du point de vue de Seo Rin bien évidemment. Puis elle jeta un dernier coup d'oeil à Min Jae et sans attendre une seule riposte, elle prit la fuite, enfin pas vraiment... Si prendre la fuite était de courir dans le parc sans en sortir, ce n'était pas vraiment intelligent de sa part. Bien évidemment, elle voulait que cette bataille continue, un peu comme une enfant. Oui, Seo Rin était une enfant dans l'âme. Même si elle semble mature physiquement et parfois même moralement, il peut lui arriver de faire un peu sa gamine, de se lâcher en gros. Elle avait eu une enfance cloîtrée et cachée, sans voir le monde extérieur, il faut bien qu'un jour, elle fasse les choses, qu'elle aurait dû faire dès son plus jeune âge. Comme une belle bataille de neige pas exemple. Et puis cela allait rafraichir légèrement les idées de Min Jae, ce n'était pas si futile que cela enfaîte.

Seo Rin grimpa en courant la légère colline qui dominait le parc, arrivé à mi-chemin du sommet, elle se retourna vers Min Jae et lui fit un grand sourire, tout en criant...

"Bouge ton cul, ou je t'attaque !"

Sans voir la réaction du jeune homme, elle escalada rapidement la colline. Elle venait de le menacer, oui vous avez bien entendu, Seo Rin menace les hommes *Rire sadique *. Bon d'accords, c'était juste une petite réflexion pour faire bouger Min Jae, rien de plus. Et puis si elle devait l'attaquer, le seul moyen, le plus efficace était de l'attaquer à coup de boule de neige [En ne comptant pas le viole /BAAM/]. Seo Rin courait dans la neige, ses pas étaient donc ralentis et en gravissant la colline, son souffle s'était accéléré, elle était solide, mais quand même. Elle arriva au sommet, presque à bout de souffle, elle eut quand même l'idée de prendre une boule de neige et de se retourner, mais en calculant mal son mouvement, elle se loupa et trébucha. La neige qui aida fortement dans le mouvement, elle dévala toute la pente, elle s'était bien placé presque en boule pour amortir le choc, mais le résultat était le même, en arrivant au pied de la colline, elle était presque ensevelie par la neige. Comme le dit si bien Min Jae, elle était vraiment maladroite, est-ce génétique ou est-ce voulu ? Pas réellement, elle aura beau faire attention, quand elle commence à faire sa gamine, il lui arrive toujours des merdes, mais comme elle le dit si bien, c'est plus fort qu'elle. La boule de neige qu'elle avait ramassé peu avant sa descente rapide, c'était retrouvé sur son visage. Après quelques minutes allongées à terre, elle se releva, toute blanche, elle se frotta rapidement pour enlever la neige, puis regarda autour d'elle. Aucune présence de Min Jae, mais où était-il ?

"Mi... Min Jae ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité ;;
Invité



MessageSujet: Re: i can't control myself when you are here ; feat seorin   Ven 4 Fév - 18:15

Le sourire qu'arborait la jeune femme à ce moment précis ne lui présageait vraiment rien qui vaille. Et il la connaissait bien à vrai dire, et il savait qu'il allait se la manger sa boule de neige. Seo Rin avait le don d'avoir l'esprit aussi enfantin que lui par moment et c'est une bonne question que de se demander si c'est réellement une bonne chose ou non. Il avait reculé par réflexe ou par instinct de sécurité bien que cela ne servirait certainement pas à grand chose non plus. L'espoir fait vivre dit-on. Les quelques secondes qui s'écoulèrent lui parurent une éternité alors qu'il s'apprêtait à reculer encore un peu. Ses yeux jonglant de la jeune femme à sa main qui tenait fermement la boule de neige. Et avant même qu'il ne puisse réagir, il se reçut la matière glacée en plein visage. Il n'y croyait tout simplement pas. Elle l'avait fait. Il s'y était préparé pourtant, mais il n'y revenait pas. Ce n'était pas non plus comme si Seo Rin ne savait pas qu'il n'aimait pas spécialement le froid. Le rire de la jeune femme lui fit relever les yeux vers elle alors qu'il s'essuyait du mieux qu'il pouvait la neige et l'eau qui coulait sur son visage. En moins de temps qu'il n'en fallut pour le dire, elle avait pris la fuite. Elle le cherchait. Elle allait le trouver. C'était une incitation très claire à lui courir après et .. à se venger. Bien que bizarrement ça ne le gênait pas plus que ça. Allez savoir pourquoi.

"Bouge ton cul, ou je t'attaque !"

Quand je vous dis qu'elle le cherche la petite. D'autant plus qu'il était plus ou moins sous son emprise, elle lui donnait l'occasion de lui courir après. Bien qu'étrangement le fait qu'elle se soit éloigné de lui, même si ce n'était qu'au bout du parc, avait eut donc de le faire un minimum se reprendre. Il la suivit lentement du regard escaladé la colline avant qu'un léger sourire joueur vienne faire son apparition sur le coin de ses lèvres. Elle voulait qu'il se bouge. N'a-t-elle donc pas idée à quel point Min Jae pouvait être un véritable gosse sur patte parfois ? Qu'il pouvait vraiment concurrencer avec des enfants des dix ans voir moins? Elle avait eut par de nombreuses reprises l'occasion de le voir en plus. A croire que ça ne la gênait pas plus que ça en réalité. Tant mieux. Alors qu'elle continuait de grimper, le jeune homme se mit à courir de l'autre côté, prenant bien soin de faire tout le tour afin qu'elle ne puisse plus le voir lorsqu'elle se retournerait, et que lui de son côté, ait toute l'occasion de pouvoir l'attaquer sans qu'elle ne puisse sans rendre compte. Caché derrière un arbre, il l'observa arriva au sommet, et il ne comprit pas vraiment qu'est-ce qu'elle pu faire. Mais il la vit dévaler la pente pour atterrir tout en bas. Il plaqua violemment ses deux mains sur sa bouche pour s'empêcher d'éclater de rire, essayant en vain de réprimer son fou rire. Il ne s'y attendait... vraiment pas. Et en plus de ça, un rien le fait rire. Alors voir Seo Rin tomber, ça l'avait achever. Tentant tant bien que mal de se reprendre, larmes de son fou rire contenu aux bords des yeux.

"Mi... Min Jae ?"

Il se mordit la lèvre inférieure pour ne pas se remettre à rire. Il avait une folle envie de répondre « je suis là » mais il se contenta de s'approcher lentement de la jeune femme dans le dos, sans aucun bruit afin qu'elle ne le remarque pas. Il se baissa afin de faire une boule de neige, grimaçant légèrement à son contact, et repartit en direction de la jeune femme. Arrivé à sa hauteur, un grand sourire orna son visage, alors qu'il se penchait vers elle pour lui répondre dans le creux de l'oreille:

« C'est moi que tu cherches..? »

Elle n'eut même pas le temps de se retourner, de répondre, ni même de réagir à ses dire que Min Jae attrapa Seo Rin par derrière, passant son bras autour de ses épaules tandis que l'autre main atterrir directement dans son visage, écrasant la boule de neige sur celui-ci. Vengeance. Il se dégagea de la jeune femme, alors qu'il se mettait à rire. Rire qui s'intensifia lorsqu'elle se retourna vers lui et qu'il vit sa tête. En fait, la neige n'était pas si désagréable en soit à vrai dire. Du moins au deuxième sens du terme. Il en arrivait toujours au même point quand il neigeait. Ça finissait toujours en véritable guerre, et il perdait dix ans d'âge mental à chaque fois. Enfin, ça à la limite, c'était normal. Ça lui arrivait même à lui de les déclencher, étrangement contradictoire n'est-ce pas? Mais au final, si il mettait son aversion pour tout ça, il passait toujours un bon moment. Qui plus est, avec des personnes auxquels il tenait. Et Seo Rin en faisait parti. Si on les voyait maintenant, on aurait vraiment pu les comparer à des enfants de cinq ans en train de jouer dans la neige. Se méfiant de toute représailles de la part de la jeune femme il ne put s'empêcher d'ajouter d'un air joueur et amusé, grand sourire aux lèvres. Il la cherchait tout comme elle l'avait fait avec lui tout à l'heure.

«  Tu m'as cherché Seo Rin, assumes maintenant. »
Revenir en haut Aller en bas
Choi Seo Rin ;;

avatar

Avatar : Moon Geun Young
Messages : 150

Age : 24

MessageSujet: Re: i can't control myself when you are here ; feat seorin   Dim 27 Fév - 13:17

Seo Rin cherchait son ami du regard, un peu choqué par sa descente rapide, elle ne bougea pas toute suite, lui laissant le temps de reprendre ses esprits, enfin en quelque sorte. Elle frotta rapidement ses habits pour enlever la neige qui avait déjà commencé à fondre, plaça ses mains sur son visage pour réchauffer ses joues gelées et avant même de pouvoir faire d'autres mouvements, elle sentit un souffle chaud se placer au-dessus de son épaule et entendit une voix familière articuler dans son oreille.

« C'est moi que tu cherches..? »

Elle n'eut ni le temps de répondre, ni même le temps de bouger qu'elle vit une belle boule de neige s'écraser sur son beau visage déjà bien amoché. La neige qui agressait sa fine peau lui arracha un léger cri ou plutôt couinement, ses joues étaient déjà gelées, mais une surcouche n'était jamais bonne. Elle entendit rire dans son dos, c'est vrai que c'était tout de même une situation comique, surtout que Seo Rin tirait une de ces têtes, elle se retourna vers son agresseur, une belle grimace ornant son visage tout rouge, elle ne pouvait réellement pas déterminé sa tête, mais en tout cas, l'intensité du rire de Min Jae doubla à la simple vue de son misérable visage. De toute façon, son apparence ne lui gênait pas, elle prenait soin d'elle, bien évidemment, mais elle se fichait légèrement de ce que pouvait penser les autres, alors même si cette situation était légèrement humiliante, elle n'allait pas en mourir et puis elle l'avait bien cherché, alors autant prendre la situation du bon côté. Min Jae mit fin à son rire pour la fixer avec un grand sourire joueur et ajouta pour la taquiner...

« Tu m'as cherché Seo Rin, assumes maintenant. »

A cette simple phrase, Seo Rin fit un grand sourire dans le but premier de répondre à celui de Min Jae, puis au furent et à mesure, ce sourire prit une toute autre forme un petit peu plus effrayant. Elle plaça l'un de ses doigts en dessous de son oeil puis tira la langue, tant qu'elle était dans des grimaces plus qu'étrange pourquoi pas continuer. Elle fixa Min Jae, puis dans un mouvement rapide se plaça en mode combat, les deux jambes écartées, légèrement penchée vers l'avant, elle resta quelques secondes dans cette position et avant même d'attendre la moindre réponse, elle s'avança rapidement et même si elle était ralentie par la neige, elle eut le temps de plaquer ses deux bras autour de la taille de Min Jae et en poussant sur son bassin, le fit basculer pour le faire atterrir à terre. Ne croyez pas, que c'était facile pour Seo Rin, car même si son ami était fin, il semblait tout de même avoir plus de puissance qu'elle, me direz-vous c'est un homme, c'est tout à fait normal. Mais elle arriva tout de même à ses fins. À terre, elle s'accroupit rapidement sur lui, afin de bloquer son corps et avec un petit rire sadique, elle prit deux boules de neige se trouvant à côté du visage de Min Jae et les plaça rapidement dessus. Et en guise de réponse elle formula,

"Mais j'assume totalement !"

Après ces actions, qu'elle avait fait sans réellement réfléchir, telle une vraie enfant, elle savait pertinemment bien qu'elle allait se ramasser une vengeance puissance double, à se demander si cette bataille allait réellement se finir un jour. Surtout que Min Jae avait de bonne raison de bien se venger, lui qui détestait la neige, il s'en était prit en plein visage et pas qu'un peu. Elle se redressa, la situation vue de l'extérieur, pouvait être assez comique à voir, on pouvait même s'imaginer des choses, si des âmes sensibles venaient à voir nos deux amis dans cette position, plus d'un trouveraient ça choquant. Les cuisses bloquant le bassin de Min Jae qui lui était à terre, il était facile de s'y méprendre, même si à la base, ce n'était pas du tout voulu. Après quelques minutes, Seo Rin se leva, pour laisser Min Jae se dégager arrêtant son supplice qu'est la neige, puis sans réellement réfléchir, elle lui tendit sa main pour l'aider à se relever. Elle s'en voulait un peu de ses actes irréfléchis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé ;;




MessageSujet: Re: i can't control myself when you are here ; feat seorin   

Revenir en haut Aller en bas
 

i can't control myself when you are here ; feat seorin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Don't loose control [Livre I - Terminé]
» Les logiciels pour BB
» Militaires démobilisés prennent le contrôle de l’ex-QG de l’armée au Cap-Haïtien
» Garadvishu, l'épée maudite [LIBRE]
» Prise en main de sa destinée!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUNSET GLOW™ :: FLY TO SEOUL :: Espaces Ouverts :: Parc Namsan-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit