AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Une rencontre désagréable. [ with Ito Masami ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité ;;
Invité



MessageSujet: Une rencontre désagréable. [ with Ito Masami ]   Dim 26 Déc - 21:08

Seize heures. La sonnerie retenti dans les couloirs de l'établissement encore vide d'élèves qui se trouvaient en classe. Pour il ne savait quelle raison, la journée avait été particulièrement ennuyeuse et Ji Hyuk ne rêvait plus que d'une chose : qu'elle se finisse enfin. En effet, elle avait semblé durer une éternité ! Les cours avaient été longs et sans aucun intérêt aux yeux du jeune homme qui se disait qu'il devait tout simplement ne pas être dans son assiette. Peut-être était-il de mauvaise humeur ? Vous me direz que ça ne change pas de d'habitude et pourtant, j'oserais vous répondre qu'habituellement, ce n'est pas de la mauvaise humeur mais simplement son caractère de cochon. Enfin, il ne savait pas ce qu'il pouvait bien lui prendre aujourd'hui et il fut soulager d'entendre la fameuse sonnerie qui mettait fin au cours. L'étudiant termina de noter la phrase du professeur puis enferma ses affaires dans son sac avant de quitter la salle en silence. Sa journée était terminée, il avait quartier libre jusqu'au couvre feu ! Mais que faire, alors ?

C'était bien simple, il n'allait sûrement pas prévoir une sortie entre potes puisqu'il n'en a pas vraiment. Peut-être aurait-il pu contacter So Eun, sa meilleure amie, afin de passer un moment avec elle ? Mais non, il ne voulait pas la déranger, peut-être n'avait-elle pas terminé ses cours contrairement à lui. Machinalement en pensant à la jeune femme, il sortie son téléphone portable de sa poche tout en se dirigeant vers les escaliers menant aux dortoirs. Aucun nouveau message, ni même un appel manqué. En réalité, à part elle, Kyung Mi et peut-être Luke, personne ne le contacterait. Où serait l'intérêt de toute façon ? Sa famille préférait l'oublier, ne se souciant pas de savoir s'il s'en sortait ou non dans ses études – et à vrai dire, ça l'arrangeait de ne pas devoir leur parler tous les jours – et les autres élèves de Haengbok n'allaient sûrement pas le contacter pour quoi que ce soit. Peu de gens le connaissent tout comme Ji Hyuk apprécie peu de gens. C'est sûrement l'une des raisons pour lesquelles personne ne cherche à faire connaissance. Peu importe, avec ou sans ami, le coréen s'en sort à merveille !

Arrivé au deuxième étage, il parcouru les couloirs jusqu'à la chambre qu'il partageait avec un certain Kang Min Su qu'il voyait rarement d'ailleurs. Les deux étudiants ne se sont jamais parlés et cela risque de rester encore longtemps ainsi. Le beau brun entra, fermant la porte derrière lui et se dirigea directement vers son bureau, prenant place sur sa chaise tout en jetant littéralement son sac non loin de son lit. Il soupira tout en regardant le plafond. Il pouvait entendre des groupes de gens passant bruyamment devant la porte, riant et parlant sans jamais pouvoir s'arrêter. Il se leva et partit regarder par la fenêtre. Elle donnait une vue assez générale du parc de l'établissement et on pouvait y voir pas mal de choses. Sans vraiment s'en rendre compte, Ji Hyuk ouvrit la fenêtre et s'accouda sur les rebords, regardant les élèves qui passaient leur temps libre dans le fameux parc malgré le froid qui régnait au dehors. Il se demandait ce que pouvait bien ressentir ces personnes qui sont toujours entourées, toujours en train de parler, de rire et d'écouter sans jamais vouloir un peu de solitude. Lui, c'est le cas de le dire, il est le total opposé de ces personnes. A vrai dire, il ne les comprend pas... et c'est réciproque.

Un vent froid le prit alors de court et il referma la fenêtre, sortant de ses pensées étranges, avant de s'en éloigner pour se retrouver plus au chaud. Et il resta là, debout à ne rien faire, tel un imbécile. Son travail de la semaine avait été fait ce week-end et il se trouvait dépourvu d'occupation jusqu'à ce qu'un professeur daigne lui donner quelques devoirs. Il fixa son sac, se demandant tout de même s'il avait vraiment tout fait et, après avoir obtenu sa réponse évidente, ses yeux se posèrent sur le livre qu'il lit en ce moment. Pourquoi ne pas s'armer d'un bon pull et d'une veste bien chaude avant de rejoindre son arbre préféré pour lire un peu ? Malgré le froid, le soleil était de sortie et le jeune homme savait qu'il pourrait se mettre de façon à recevoir les rayons du soleil sans que l'arbre ne lui fasse de l'ombre. Il saisit alors une veste de survêtement blanche qu'il enfila pour avoir un peu plus de matière sur lui avant de mettre sa veste kaki, puis il s'empara de son livre avant de quitter la pièce.

Une fois dehors, le froid lui glaça le visage qui n'était même plus protégé par ses cheveux qu'il avait fait couper depuis peu. Cela le crispa légèrement et il croisa les bras, accélérant le pas pour sortir de l'ombre que provoquait le grand bâtiment dans lequel il vivait. Au soleil, c'était plus agréable mais le froid restait malheureusement présent. Le coréen se dirigeait vers le fameux arbre contre lequel il avait l'habitude de lire, sans lever les yeux et je vous laisse deviner sa surprise quand il vit que quelqu'un était déjà là. Et ce n'était pas n'importe le quel quelqu'un. C'était d'ailleurs une fille. Une Spéciale A... Ah, vous avez compris le soucis ? Bravo ! Vous avez raison, le jeune homme n'arrivait pas à supporter la demoiselle nommée Masami. On ne sait comment, il connait les noms de la majorité des élèves du dortoir qu'il convoite. Et la nippone d'autant plus qu'elle l'avait déjà abordé pour le « féliciter » de son intelligence et sa maturité. Et puis quoi, qu'est-ce qu'elle voulait réellement ? Le narguer, lui faire penser qu'il a les qualités pour appartenir à la Spéciale A alors que depuis son arrivée ici, aucun signe ne lui a montré qu'il allait y entrer ? Tss.

Agacé, il évita soigneusement la jeune fille après lui avoir lancé un regard méprisant et se dirigea vers l'arbre le plus ensoleillé mais également le plus proche de l'arbre habituel. Ni une, ni deux, il s'installa et ouvrit son livre, se plongeant dans sa lecture quotidienne. Malheureusement, son agacement était un peu trop lisible sur son visage...
Revenir en haut Aller en bas
Ito Masami ;;

avatar

Avatar : kim hyo jeong (hyorin)
Messages : 792

Age : 25

MessageSujet: Re: Une rencontre désagréable. [ with Ito Masami ]   Mar 28 Déc - 0:19

La jeune fille n'avait pas pour habitude de traînée au parc, car, elle ne supportait pas vraiment la verdure et les insectes qui l'accompagne si bien. Mais, elle fit une exception en ce jour. Masami devait, en effet, rendre un exposé sur un livre et n'arrivant pas à le lire dans sa chambre à cause d'une colocataire un peu trop bruyante, elle préféra s'isoler dans le parc afin d'être plus attentive lors de sa lecture. Elle se retrouvait donc assise au pied d'un grand arbre à son plus grand désespoir; apparemment cela devait être une journée de sortie "parc" pour les gens vu qu'ils ne restaient plus aucune place sur les bancs. Sans parler du froid qui n'arrangeaient pas les choses pour la demoiselle frileuse, elle pensa même à retourner à l'école pour prendre d'autres vêtements plus chauds mais que rajouter d'autres ? Elle était déjà vêtue d'un gros pull, d'un long manteau, de gants, d'un bonnet à pompon (touche féminine) et de bottes d'hiver. Non, elle elle se résigna à lire son livre de 500 pages dans un grand froid car, elle se dit également que celui-ci l'aiderait à surmonter ces longues pages écrit certainement en taille 10.

La lecture n'était pas le point fort de Masami, plus habituée aux questions logiques, à la culture général...alors elle avait bien du mal à se concentrer devant tout ce brouhaha mais, retourner au dortoir serait pire, sa Yunnie faisant à elle seule l'équivalent du bruit d'une cinquantaine de personnes. Après quelques heures, elle réussit tout de même à passer deux centaines de pages sans difficultés. Le vent commençait à s'estomper et le soleil à redonner signe de vie, alors elle pensait vivement qu'elle finirait le livre dans la journée. C'était sans compter sur sa malchance quotidienne...

Il devait être environ seize heures...Masami en était à la page 368, toute fière d'elle et se disant qu'il ne lui restait plus que 132 pages à ce moment-là (368 + 132 = 500), tout lui passait par dessus. Sauf lui ! Lui, le jeune homme qui venait de s'installer sous l'arbre qui était juste en face d'elle. La demoiselle reconnu bien vite le jeune homme car, ça ne datait pas de si longtemps que ça, le temps où elle partit le féliciter et lui la dénigra; c'était Ji Hyuk !

Dès son arrivée Masami se sentait mal à l'aise, voyant bien que quelque chose n'allait pas. Il faut dire que la présence de celui-ci la déranger comme s'il attirait vers elle des mauvaises ondes. Il faut dire aussi que la jeune fille est assez paranoïaque et voit le mauvais œil un peu partout. Elle pensait partir de l'endroit, mais en même temps elle refusait de lui faire ce plaisir, ayant presque terminée son bouquin. Elle se résignait donc à rester près de lui, mais pas trop longtemps non plus...!

Comme si elle n'en avait pas déjà eu assez pour la journée, quand elle arriva à la page 465, le vent recommença à faire des siennes. Masami qui avait soigneusement déposés ses gants à côté d'elle afin de pouvoir tourner les pages de son livre sans trop de problème, connu la poisse. Ses gants s'envolèrent dans ce vent et se retrouvèrent de façon hasardeuse devant l'arbre de son cher voisin Ji Hyuk.

_________________
addict girl ♥️
TAEYOUUUUUUUUU Forever !! x333
♫ i want you boy ... ♫ - I got that supa luv, that supa luv, luv
I make them say, I make them say, say, let's go
Namalgo ddo nuganeol andago namankum salanghandago (tiunggyeo tiunggyeo)
Jadeodo malgo senggan geumanhago naleul badadeulyeo (mida mida)
(c) gif by Irumiie


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elegance-design.forumactif.com
Invité ;;
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre désagréable. [ with Ito Masami ]   Mer 29 Déc - 0:11

Cette haine envers les élèves de la Spéciale A est sens doute exagérée, je ne le nie pas. Mais la façon de penser de Ji Hyuk est tout de même compréhensible en même temps. Se voir travailler comme il le fait sans jamais rien recevoir en échange qu'une place de second. N'est-ce pas frustrant ? Imaginez vous arriver deuxième lors d'une épreuve olympique que vous avez préparer avec tout votre cœur, vous fatiguant comme jamais pour que tout soit parfait. Ne seriez-vous pas déçu ? Le coréen travaille constamment. Certes, il n'a pas l'ombre d'une vie sociale et passe sa vie tout seul tel l'associable grognon qu'il est. Mais c'est pour lui et lui seul qu'il se comporte ainsi. Égoïste ? Peu importe. Quelles sont les chances de garder des amis fidèles après le lycée ? Elles sont moindres. Une fois entré dans la vie active, on commence à s'occuper de fonder une famille, on est préoccupé par le travail et on n'a plus le temps de faire des sorties avec nos anciens potes. Alors, quitte à devoir en arriver là, pourquoi perdre son temps avec tant d'amis qui ne vous lâchent pas du matin au soir ? Il n'y en a pas. Enfin, ces dires sont un peu secs tout de même et le jeune homme n'a pas aucun ami non plus ! Il a même une meilleure amie donc, il n'a pas si peu de vie sociale qu'on ne le prétend.

Néanmoins, ses interrogations concernant son intégration à la Spéciale A demeurent toujours. Après tout ce qu'il donne de lui-même, il ne comprend pas ce que peuvent bien avoir ces élèves de plus que lui. Il a d'excellentes notes et fait parti des élèves les plus brillant de l'école, il a de l'argent, il est mature et séduisant. Alors, quel est le problème ? Cela restera un mystère jusqu'au jour où il intègrera enfin le dortoir tant convoité. Parce que oui, il le sait, un jour il y parviendra ! Car le garçon n'est pas sans détermination et il donnera tout pour arriver à ses fins. Même s'il devait devenir un peu plus sociable, il ferait peut-être quelques efforts pour être apprécié. Mais il ne faut pas lui en demander trop non plus ! On ne change pas si facilement de caractère et encore moins de façon de penser.

Toujours est-il que sa haine pour ces brillants élèves est là, et la pauvre Masami était en train de la subir. Le coréen se doutait qu'elle se rappelait de lui étant donné qu'il n'y avait pas été de main morte la dernière fois qu'ils s'étaient vu mais il s'en fichait quelque peu. En fait, il s'en fichait totalement. Tant mieux si cela la mettait mal à l'aise ou dans n'importe quel autre état d'esprit négatif. Méchant ? Non, simplement jaloux. Et je suis certaine que vous savez aussi bien que moi où peut mener la jalousie. Certaines amitiés se brisent, des couples se séparent et – dans des cas extrêmes – des meurtres son commit. Dans le cas de Ji Hyuk, il se contentait d'entretenir une haine envers les Spéciale A en se montrant toujours plus froid avec eux qu'avec les autres. Au moins, il ne commettait pas de meurtre, c'est déjà ça ! Et puis, il n'était pas violent non plus à part dans ses pensées, et encore. Monsieur est un faux méchant...

Plongé dans sa lecture, il ne pouvait s'empêcher d'envoyer comme des ondes négatives à la jeune fille qui lui faisait face. La pauvre devait être mal à l'aise et se demandait sûrement la raison d'un tel comportement mais Ji Hyuk n'en avait que faire. Il tentait tant bien que mal de se concentrer sur son livre plutôt que sur ses nerfs quand... un coup de vent et le malheur s'abat sur les deux étudiants ! En effet, la japonaise qui avait soigneusement déposé ses gants à ses côtés dû les regarder, impuissante, s'envoler vers la dernière personne qui se bougerait pour l'aider. J'ai nommé : Ahn Ji Hyuk. Eh oui, pauvre d'elle. D'ailleurs, ce dernier regardait du coin de l'œil la paire de gants qui venait de se poser tout près de lui, comme s'ils avaient marchés d'eux-même dans sa direction, telle une provocation.

Le coréen se contenta de se racler la gorge, sourcil froncé avant de reprendre sa lecture comme s'il venait d'être interrompu et dérangé par l'évènement. Voyant que la demoiselle ne se levait pas pour les récupérer, il leva la tête et l'observa. Pourquoi ne venait-elle pas ? Attendait-elle qu'il les lui rende lui-même ? Et puis quoi encore, il ne les avait pas volé ! Son regard alterna entre la jeune fille et la paire de gants à ses côtés et les deux étudiants restèrent là, dans un silence pesant. Elle ne bougerait décidément pas. Mais Ji Hyuk est têtu et il ne bougerait pas d'un pouce pour l'aider. Il n'ouvrirait sûrement pas non plus la bouche pour lui demander pourquoi elle ne venait pas les prendre ou autre, il ne serait pas agréable à entendre et il était certain que la jeune fille préférait son silence à des paroles sèches et froides. Pourtant, le regard qu'il lançait était plutôt explicite sur ses pensées...
Revenir en haut Aller en bas
Ito Masami ;;

avatar

Avatar : kim hyo jeong (hyorin)
Messages : 792

Age : 25

MessageSujet: Re: Une rencontre désagréable. [ with Ito Masami ]   Jeu 30 Déc - 0:07

Masami hésitait à s'approcher du jeune homme, non pas qu'elle avait peur de lui, elle se doutait bien qu'il allait pas la manger non plus. Mais, c'était plus son regard froid qui la dérangeait, elle était même prête à abandonner ses gants, c'est pour dire si celui-ci ne la dévisageait pas... Mais cela n'aurait-il pas été bête de sa part, abandonner des gants neufs quand le thermomètre affiche à peine 3° Celsius ?

" Naneun oddeokhae "
" Que devrais-je faire ? "


Ce qui aurait été davantage bête aurait été d'attendre la moindre réaction venant du garçon, elle savait bien qu'il ne l'appréciait pas; alors elle se doutait bien qu'un geste de galanterie n'aurait pas suivi. Ce qu'elle ne savait pas et qu'elle n'arrivait pas à comprendre justement était pourquoi il ne l'aimait pas. Masami ne trouvait pas de réponses à cette question, du coup son côté paranoïaque prenait le dessus dans ce moment de solitude, pensait-elle, peut-être était-ce elle la fautive dans l'histoire ? En allant le féliciter, il n'aurait pas forcément apprécier le geste considérant qu'au lieu de l'encourager son geste consistait en fait à le rabaisser... Toutes ses pensées s'embrouillaient dans son esprit à vrai dire. À la fin, elle ne savait plus quoi penser et en même temps, elle n'avait pas tellement envie d'y penser. Après tout, s'il ne l'aimait pas et ne pouvait pas la voir, elle ne le forcerait pas ! L'étudiante n'était pas à ce point en recherche de considération auprès des autres. Malgré tout, il était certain que l'attitude glaciale de Ji Hyuk envers elle, la troublait, ne ressentant pas la même chose à son égard...ne ressentant rien d'ailleurs à son égard.

Ce n'était pas le genre de la demoiselle d'être haineuse avec les gens surtout ceux qu'elles ne connaissaient pas; alors le fait qu'une personne ne l'aime pas ne la rendait pas pour autant froide. Certes, le regard qu'elle lui portait n'était pas non plus rempli d'amour, il manquerait plus que ça... Non, tout ça pour dire qu'il n'était pas rempli de haine non plus. Le "hic" était que Masami est elle-même une personne égocentrique, qui aime être le centre d'attention, sachant d'où elle vient, elle pensait bien attirée la jalousie des autres, ce qui ne la dérangeait pas le moins du monde. Au contraire, la reconnaissance d'être envier n'était qu'un plus pour cette jeune fille quelque peu superficielle (à certains moments). Alors, le comportement du jeune homme pour elle ne pouvait venir que de deux choses soit, il était jaloux de son statut, ce qui serait étrange étant donné qu'il était lui-même pas mal situé Dortoir A... S'il y est ce n'est pas pour rien, ça veut bien dire qu'il est intelligent et comme elle sait qu'il l'est, vu le débat auquel elle avait assisté; pour elle, cela ne pouvait venir que de la deuxième chose.

" Wae ireoni ? Wae ireoni ? Wae ireoni ? "
" Pourquoi es-tu comme ça ? "


Mais oui, c'était évident à en crever les yeux pour elle ! Ji Hyuk doit être amoureux d'elle !!
Cela n'était pas la première fois qu'elle avait à faire face à ce genre d'attitude à vrai dire, elle avait lu autrement dans un de ses magazines pour adolescents à problème, telle que Jeune & Jolie, que les garçons timides avaient parfois bien du mal à montrer ce qu'ils ressentent; donc agissez à l'inverse de ce qu'ils pensaient un peu comme des enfants. En fait, étant follement attirée par elle, peut-être ne sachant pas comment l'aborder, Ji Hyuk ferait face avec un comportement haineux... La vérité était aussi peut-être que tout ça était dans la tête de la jeune fille, mais après tout, pourquoi pas ? Elle se trouvait tellement jolie...

Évidemment tout cela ne lui disait pas comment elle allait récupérer ses gants. Et ça, c'est bien la seule chose qui lui apporter à l'heure actuelle. Mais comment ? Hors de question de s'approcher de lui, alors quoi ? Le vent s'il les a déplacé jusqu'à lui pourrait faire de même, en sens inverse, les ramenait vers elle... Enfin bon ! La coréenne n'était pas stupide à attendre la possibilité d'un futur miracle non plus, sachant qu'il y avait une chance sur des milliards qu'hypothétiquement ils reviennent.
Non, Masami n'eut plus qu'à faire ce qu'elle n'avait pas envie de faire depuis le début, se lever pour les ramasser... Elle marcha donc doucement vers l'arbre voisin évitant à tout prix le regard de Ji Hyuk et se baissa une fois arrivée pour ramasser ses gants. Son regard n'avait pas décollé du sol, non pas qu'elle soit timide mais qu'elle n'avait pas envie qu'il croit qu'elle l'était venue pour lui. La jeune fille étant très pensive et rêveuse encore...

_________________
addict girl ♥️
TAEYOUUUUUUUUU Forever !! x333
♫ i want you boy ... ♫ - I got that supa luv, that supa luv, luv
I make them say, I make them say, say, let's go
Namalgo ddo nuganeol andago namankum salanghandago (tiunggyeo tiunggyeo)
Jadeodo malgo senggan geumanhago naleul badadeulyeo (mida mida)
(c) gif by Irumiie


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elegance-design.forumactif.com
Invité ;;
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre désagréable. [ with Ito Masami ]   Dim 2 Jan - 19:03

Ji Hyuk n'hésitait franchement pas sur ce qu'il devait faire ou non dans cette situation. Ce n'était fichtrement pas son genre de se montrer agréable et de ramasser les objets « égarer » avec un beau sourire niais aux lèvres. D'autant plus que la personne à qui appartenait ces gants faisait parti de la Spéciale A. Si elle voulait récupérer ses gants, qu'elle se bouge et vienne les chercher. En même temps, il devait bien admettre que le regard qu'il lui lançait était loin d'être encourageant : on aurait presque dit un chien de garde protégeant la maison de ses maîtres.

* Elle ne se décidera donc jamais à venir les chercher... elle attend quoi ? Une invitation ? * pensa-t-il.

Se retenant de lever les yeux au ciel d'un air exaspéré, le coréen se plongea à nouveau dans sa lecture, décidé à ignorer la nipponne. Ce n'est pas comme s'il allait la manger parce qu'elle récupère ses affaires. Jaloux et froid, c'est une chose, mais cruel en est une autre et il était loin de l'être. Ça ne se voit peut-être pas au vu de sa franchise et de sa façon de balancer les choses à la figure des autres mais, ce n'est pas par cruauté. S'il voulait être cruel, il se montrerait bien plus odieux que cela ! A côté, c'est presque un ange. Non, j'exagère. Mais tout cela pour dire que même s'il se fait passer pour le grand méchant loup à cause de son caractère de cochon, ce n'est justement rien de plus qu'un caractère de cochon. Nous connaissons les personnalités niaises, ou trop gentilles, sociables et tout ce que vous voulez mais nous connaissons également les personnalités fortes, affirmées, etc. Ji Hyuk ne fait peut-être pas parti non plus de cette deuxième catégorie mais on ne peut pas nier qu'il n'a pas un sacré caractère. Ajoutons à cela une vie sociale inexistante à cause d'une envie de solitude engendrée par des évènements malheureux qu'il préfère rayer de sa mémoire, et vous obtenez un beau coréen que personne ne souhaite fréquenter et que personne ne comprend. A part So Eun qui connait tout de sa vie et qui partage d'ailleurs les même opinions sur pas mal de choses.

Et puis, il n'était vraiment pas du genre à vouloir se prendre la tête. Après tout, même s'il n'avait pas été associable, venant d'une fille superficielle de la Spéciale A, il aurait très bien pu prendre ses encouragements comme une moquerie consistant à le rabaissant du genre : « Bravo, tu as presque atteint mon niveau ! ». Ce genre de compliments peuvent être pris de manière très différente suivant les personnalités et Masami avait de la chance qu'il ne l'ait pas pris comme détaillé précédemment. La pauvre aurait eu droit à un discours nettement plus froid et totalement rabaissant. Ça, il ne faut pas toucher à sa fierté au coréen ! Et rien que le fait qu'une personne considérée comme mieux que lui lui adresse la parole, ça a le don de l'énerver. On l'a déjà précisé, la jalousie y est pour beaucoup mais pas seulement. Sans famille, sans vie sociale et sans la grande réussite scolaire qu'il souhaite, sa fierté est une des rares choses qu'il possède d'assez « précieux ». Il serait donc bien dommage pour vous que vous osiez y toucher...

Sans lever les yeux de son bouquin, il arriva à constater du mouvement du côté de la jeune fille. Elle devait probablement s'être levée et allait enfin venir récupérer son dû. C'était pas trop tôt ! Arquant ses sourcils, il continua de lire et regarda du coin de l'œil la nipponne ramasser ses affaires. Il n'empêche qu'elle prenait bien son temps la petite ! Ji Hyuk ne savait sincèrement pas ce qu'elle pouvait bien avoir en tête pour mettre autant de temps mais surtout, qu'elle évite soigneusement de le regarder. Était-elle du genre trouillarde ? D'accord, se faire regarder de travers alors que l'on s'est contenté de vouloir être gentil et agréable, ça doit être frustrant mais de là à avoir peur. Ce n'est pas comme si le coréen s'était déjà montré violent au sain de cet établissement. Il tourna alors la tête, leva un peu les yeux en visant le visage de la demoiselle et la regarda d'un air interrogateur. Elle avait l'air... ailleurs. Le coréen soupira, laissant tomber ses bras sur ses jambes : il devait se résigner à lui adresser la parole, sinon elle ne partirait jamais.

« Il y a un problème ? »

Avec un peu de chance, elle aurait peur et s'en irait ou retournerait gentiment à sa place ! Malheureusement, le coréen n'avait pas pris en compte l'option où elle pourrait tout simplement lui demander les raisons de son comportement glacial envers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Ito Masami ;;

avatar

Avatar : kim hyo jeong (hyorin)
Messages : 792

Age : 25

MessageSujet: Re: Une rencontre désagréable. [ with Ito Masami ]   Mer 2 Fév - 1:01

- Ji Hyuk : Il y a un problème ?

Ces quatre petits mots arrêtèrent les pensées de la demoiselle, qui se tenait alors figée devant le jeune homme. Elle ne savait pas trop quoi répondre... À ce moment, elle avait l'occasion de lui dire ses quatre vérités et en même temps à quoi cela servirait ? Elle aurait encore pu lui dire que le problème justement c'était lui ! Ne comprenant pas son attitude envers elle; mais elle se disait aussi que c'était une occasion pour elle d'instaurer une ambiance amiable entre eux. Elle le regarda donc en lui jetant un sourire. Certes, un sourire pas totalement sincère vu des faits passés mais bon elle faisait quand même l'effort de se montrer sous un bon jour. Enfin Masami ne reste pas plantait comme ça devant lui en souriant bêtement, il va croire que tu te moques de lui ou pire te prendre pour une folle, pensa t-elle.

- Non, je récupère juste mes gants.

Oui peut-être aurait-elle du développer sur le coup, car c'est pas comme ça que l'atmosphère entre les deux jeunes gens changeraient mais, pour une raison inconnue, ses pensées semblaient s'embrouiller, et elle ne savait pas trop quoi répondre. Le fait qu'elle doit lui répondre en lui-même n'était pas anticipé car, elle n'aurais jamais pensé que le garçon lui adresserait la parole à cet instant. Malgré tout, ce n'était pas le genre de la demoiselle de se dégonfler en si proche chemin. Elle relança donc le jeune homme toujours posé contre l'arbre et face à elle. Tout en serrant les deux poings comme si elle allait batailler à la guerre, bon c'est un peu exagéré, mais elle serrait vraiment les poings ne serait-ce que pour se donner du courage. Elle regarda le coréen de haut en bas, non pas pour le reluquer, mais pour démarrer sur un sujet de conversation. Elle n'allait pas parler de sa supposée attirance pour elle, ça aurait été déplacé et de très mauvais goût à ce moment précis. Alors, elle préférait partir sur un fait divers comme son apparence... Le jeune homme avait entre ces mains un livre mais, l'étudiante n'arrivait pas à en distinguer son titre.

- Excuse moi ! Tu lis quoi ?

Oui, c'est tout ce qui lui était venu encore une fois enfin bon, c'était déjà un début ! En espérant que le jeune lui répondrait sympathiquement et ne l'ignorerait pas. En disant ces mots, Masami se rendit compte qu'elle n'avait pas fait preuve des bienséances mais en même temps lui non plus ne s'était pas présenté à elle. Peu importe, c'était trop tard, le "mal" avait déjà été fait.

{ JE FINIS DEMAIN ! }

_________________
addict girl ♥️
TAEYOUUUUUUUUU Forever !! x333
♫ i want you boy ... ♫ - I got that supa luv, that supa luv, luv
I make them say, I make them say, say, let's go
Namalgo ddo nuganeol andago namankum salanghandago (tiunggyeo tiunggyeo)
Jadeodo malgo senggan geumanhago naleul badadeulyeo (mida mida)
(c) gif by Irumiie


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elegance-design.forumactif.com
Contenu sponsorisé ;;




MessageSujet: Re: Une rencontre désagréable. [ with Ito Masami ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre désagréable. [ with Ito Masami ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une visite plutôt désagréable. [PV : DDF]
» SOS amitié ? (Terminé)
» Les désagréments de la chasse.
» Désagréablement désagréable | Fang
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUNSET GLOW™ :: THIS IS RUBBISH! :: our carbage :: rps terminés-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit