AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 stop prejudice ; feat. Shin Yu Ri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité ;;
Invité



MessageSujet: stop prejudice ; feat. Shin Yu Ri   Mer 22 Déc - 16:32

Il a fallût un certain temps au jeune homme pour remarquer qu’il y avait deux lettres devant la porte de la chambre de son dortoir. À vrai dire, il était à peine cinq heures du matin quand Dong Wan a été réveillé par un bruit qui venait du couleur. À cette heure, il ne savait pas vraiment si il devait faire comme si de rien n’était ou si il devait vérifier si il n’y avait pas trop de problèmes, histoire d’exercer sa fonction de Leader comme il devrait le faire. Sauf que lorsqu’il se leva de son lit et qu’il regarda enfin dehors, il n’y avait personne, il faisait encore nuit noir – aucune lampes n’étaient allumées. Ce n’est que lorsqu’il retourna dans la chambre qu’il remarqua qu’il y avait deux lettres sous ses pieds. Avec un peu de mal à cause de la faible lumière qu’il y avait, le jeune homme distingua alors une lettre qui lui était destinée, et une qui était pour son camarade de dortoir. Toujours intrigué, le garçon ouvrit la sienne après avoir déposé celle de Luke sur sa table de chevet. C’était en fait une lettre rédigée par le directeur lui-même, qui l’invitait ce soir au bal auquel il s’était inscrit il y a presque deux semaines de cela. Sa partenaire ? Le numéro 4397… Oui, très indicatif du nom de la personne, de son âge et de tout ce que vous voudrez... Mais il sait très bien que le directeur aime faire durer le suspense, même si parfois c’était assez cruel de sa part.

Toute la journée, ce numéro le tracassait. Il avait, comme la plupart du temps, séché ses cours étant donné qu’il n’avait pas de devoirs importants. Dong Wan était donc tout le temps en train de réfléchir à ce numéro, à la personne qui pouvait bien se cacher derrière. Il avait même fait l’erreur d’écrire ce numéro-ci au lieu du numéro des tables, si c’était pour dire ! Mais finalement, au bout de sa journée de travail, il se dit qu’il allait bien voir ça se soir. Après tout, il n’y a plus beaucoup de temps à attendre pour ce bal ! Bon d’accord, il y avait bien ce masque qu’ils devaient tous avoir pour ne pas reconnaitre l’autre dès le début… C’était légèrement embêtant. Non pas pour reconnaitre l’autre – quoique si, mais ça ce n’est qu’une chose parmi tant d’autres – mais surtout à porter. D’accord, c’était magnifique de voir des demoiselles porter ces masques en plus de les voir dans de belles robes… mais Dong Wan ne doit pas être le seul jeune homme à râler de devoir porter lui aussi un masque ! Pour lui, c’était vraiment le seul inconvénient de cette soirée. Mais bon, ce sera peut-être aussi amusant de voir la surprise de la demoiselle – si toutefois elle l’est – lorsqu’il retirera son masque.

D’ailleurs, en parlant de masque ! Il fallait qu’il le cherche, ainsi que ses habits, à l’orphelinat ! Car oui, il avait laissé la plupart de ses affaires qu’il n’avait pas besoin en temps normal, juste quand il devait aller dans des endroits légèrement spéciaux, et il avait laissé les jeunes filles douées de leurs mains pour faire son masque. Car après tout, elles étaient beaucoup plus aptes à savoir si tel ou tel masque allait au jeune homme, puisque ce dernier trouvera forcément que ça ne lui allait pas. Dong Wan mit plus de temps que prévu à l’orphelinat, vu la horde d’enfants qui venaient lui sauter dessus pour l’emmener voir telle ou telle chose, jouer à tel ou tel jeu avec eux. Ah, ça lui manquait pas mal, d’être dans cet orphelinat… Même si cela lui faisait assez mal au cœur de ne voir que le strict minimum pour ces jeunes…

Enfin, une fois de retour à l’école, il ne prit pas longtemps pour prendre sa douche et s’habiller. Le plus long pour ce jeune homme ? Se coiffer ! Car même si il ne voulait pas aller à ce bal avec des cheveux complètement lisses, il ne voulait pas non plus y aller comme si il ne s’était pas coiffé ! Donc, un décoiffage correct et bien fait, c’était ce qu’il voulait. Peu après être parfait comme il le voulait, Dong Wan épingla rapidement son numéro, à savoir le 3769, mit son masque puis descendit en direction de la salle de bal. Cela faisait extrêmement bizarre pour lui d’avoir un masque et de voir moins que d’habitude, mais il allait s’y faire. Devant la salle, un bon nombre d’élèves attendaient déjà, et il put voir des robes de toutes les couleurs. Déjà, la chaleur commençait à monter à l’attente de l’ouverture – ce qui ne dérangea pas le garçon, aimant la chaleur. Il y avait un déjà un boucan pas possible, mais dès que le directeur prit la parole pour faire son discours d’ouverture, tout le monde se turent. Dès que les portes s’ouvrirent, Dong Wan se mit à la recherche de la personne portant le numéro 4397… et remarqua, au bout d’un certain temps, qu’une jeune fille, habillée d’une robe qui faisait presque robe de princesse, le portait. Ravie de voir que cette demoiselle était belle rien que comme ça, il se demandait si elle était aussi sympathique qu’il l’espérait. Après tout, autant passer une bonne soirée avec une jolie demoiselle, non ? Dong Wan s’approcha donc d’elle, et lui tendit la main, comme pour qu’elle accepte l’offre qu’il allait lui formuler.

« Il me semble que nous devons passer la soirée ensemble… » dit-il alors, dans un sourire des plus charmant.


sa tenue, sans les gants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité ;;
Invité



MessageSujet: Re: stop prejudice ; feat. Shin Yu Ri   Sam 25 Déc - 0:01

Yu Ri ne pouvait s'empêcher de ressentir un peu de nostalgie au fur et à mesure que le bal approchait. Oui, car auparavant, ce genre d'évènements étaient habituels dans la vie de notre jeune coréenne. En tant que demoiselle de la haute société et en tant qu'unique héritière, elle se devait de faire honneur à son rang et d'y participer. C'était plus une obligation qu'autre chose. Ce qui n'est plus le cas aujourd'hui. Oh oui, les bals, c'est de l'histoire ancienne, tout comme les us et coutumes de la haute société. C'est un monde auquel elle n'appartient plus, tout simplement. Lorsque la miss fut mise au courant de la faillite de la société de son cher papa, elle crut à une plaisanterie avant d'enfin mesurer l'ampleur des choses. Naturellement, elle essaya de se montrer indifférente à son nouveau statut social et de faire comme si de rien n'était, pour ne pas inquiéter son père. Mais au fond, ce changement soudain l'a beaucoup marquée. Faire partie de la spécial A puis être « rétrogradée » parce que l'on est devenu pauvre... Cruel, n'est-ce pas ? Se faire humilier par son prétendu fiancé n'a pas été chose facile non plus. Oh, c'était juste des fiançailles arrangés, donc ça a été un soulagement plus qu'autre chose de se débarrasser de ce jeune homme que la demoiselle considérait comme un playboy sans intérêt. Mais, devant tous les invités... Bref, ces nombreux souvenirs firent que Yu Ri se décida à ne pas participer au bal. Malheureusement, une de ses amies ne fut pas d'accord, et cela explique donc l'inscription de Yu Ri a un événement auquel elle ne désirait aucunement participer.

La demoiselle avait beau se montrer réticente, son amie était aussi têtue qu'un âne. Donc elle l'emmena choisir sa robe en premier. Enfin, choisir... Ce n'est pas Yu Ri qui a choisi la robe. Vu la volonté dont elle faisait preuve... La principale concernée se contentait d'essayer les nombreuses robes qui se présentaient à elle. Au final, son ami jeta son dévolu sur une robe blanche, un peu bouffante au niveau du bas, et qui donnait des airs de princesse de conte de fée à Yu Ri. Les nombreux rubans accentuaient cet effet. En ce qui concerne le haut ? Des bretelles tombantes, et un corsage. Bref, une véritable robe de princesse donc. Oh, encore une fois, la grande générosité de cette chère amie fit qu'elle offrit la robe à Yu Ri. Donc, plus d'excuse pour ne plus aller au bal. Ensuite, autour de la coiffure. Aller chez un coiffeur pour une simple queue de cheval... Certes, il avait ondulé un peu plus les cheveux de la miss, mais tout de même ! Hum, oui, vous avez du remarquer que depuis le changement de statut de Yu Ri, elle a appris à être bien plus économe qu'auparavant. Mais, son amie ne lui laissait pas le choix encore une fois. Pour le maquillage, ils décidèrent de ne pas en mettre trop sur le joli minois de la demoiselle, car elle était bien mieux au naturel.

Bref, donc après avoir enfilé sa belle robe, la miss se dirigea vers la salle où allait se dérouler la soirée. Oh, son enveloppe, elle l'avait déjà, avec un numéro de quatre chiffres qui désignait son partenaire. Son cavalier, pour faire simple. Mais, Yu Ri essaya de ne pas trop y penser, puis, de toute façon, elle allait encore devoir attendre avant de connaître son identité. La faute à qui ? Les masques. Même Yu Ri en avait un. C'est obligatoire, que voulez-vous. Enfin, donc, après un petit moment, les portes s'ouvrirent et les étudiants se précipitèrent à l'intérieur. Peu après la fin du discours du directeur, un jeune homme vint donc vers Yu Ri. Il était vêtu d'un simple costard, mais malgré cela... Il fallait tout de même avoué qu'il était très élégant. Enfin de compte, cette soirée s'annonçait plutôt bien. Tout en souriant à son tour, la demoiselle prit donc la main de son interlocuteur avant de prendre la parole par la suite :

Yu Ri ; « Moi c'est Y-... Ah oui. L'espace d'un instant, j'ai oublié que l'on ne devait divulguer son identité à personne. » dit-elle en posant un doigt sur ses lèvres puis de souffler un léger « chut » avant de laisser échapper un petit rire. « Hum, et bien... Tu as une idée de ce que nous allons faire durant cette soirée ? A vrai dire, je n'ai pas moi-même choisi de m'inscrire à cet événement donc je suis au courant de très peu de choses... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité ;;
Invité



MessageSujet: Re: stop prejudice ; feat. Shin Yu Ri   Lun 27 Déc - 16:55

Le jeune homme espérait tout de même ne pas devoir essuyer un refus de la part de cette jolie demoiselle. Bien qu’il était confiant et sûr de lui, en plus du fait qu’il devait être pas mal élégant à la vue des regardes de certaines demoiselles qu’il a croisé auparavant, il était toujours possible que la donzelle refuse la main de Dong Wan, et qu’ils passent alors tous les deux une soirée en solo. Et c’était ça, qu’il ne voulait pas. Devoir passer sa soirée à regarder les autres s’amuser, c’était encore pire que devoir rester enfermé dans sa chambre et être obligé de faire ses devoirs et réviser. Le jeune homme préférait encore rester au bar, se servir de différentes boissons, voir même demander au directeur si il pouvait faire le barman – cela l’occuperait, au moins pendant un certain temps.

Mais ce n’était pas ce qui allait se passer, étant donné que la demoiselle prit la main du garçon. Il fut tout de même, l’espace d’un instant, ravi de ne pas sentir sa peau glacée, étant sûr à présent qu’il avait affaire à une humaine, rien de plus normal. Mais il se demandait si elle sentait que la peau du jeune homme était plus chaude que la sienne, même si un humain mettrait plutôt ça sur le compte de la chaleur de la salle… La jeune femme faillit dire son prénom avant de rappeler qu’ils n’avaient pas le droit de révéler leur identité à personne tant qu’ils portaient un masque. Mais sa petite remarque et le fait qu’elle porta son doigt à ses lèvres pour souffler un « chut » fit sourire Dong Wan, amusée de sa réaction. Il n’eut même pas le temps de dire quoique ce soit, de lui dire qu’ils avaient quand même le droit au bout d’un moment de retirer leur masque et de faire enfin connaissance, que la demoiselle reprit de suite la parole. Tiens, elle ne voulait pas au départ participer à ce bal ? Cela surprit le jeune homme, se demandant quelle était la raison de cette non-envie. La plupart des filles qu’il connaissait participaient à ce bal, et s’étaient même prise à l’avance pour les préparatifs, étant des fois le centre de discussion principal pendant de longs moments. Mais elle lui demanda également ce qu’ils allaient faire dans la soirée… chose qui buta légèrement Dong Wan, ne sachant pas non plus quoi faire.

« Eh bien… À vrai dire, je ne sais pas non plus ce que nous pourrions faire durant cette soirée… Faire connaissance malgré les masques, danser, boire… Ce n’est pas le but de ce genre de bal ? »

Le jeune homme n’était pas du tout habitué à ce genre de soirée, aux bals surtout. Il n’a vécu que dans un orphelinat, et n’avait donc aucun savoir sur les bals et tout ce qu’il fallait faire pendant ces moments. Dong Wan a été surtout habitué aux soirées dans les bars ou dans les boîtes où il travaillait, dansant plus au rythme des bits qu’au rythme de l’accordéon ou d’autres instruments. Il faut dire que le garçon avait toujours des préjugés sur les bals, vu la plupart dans les films – donc c’était plus de vieux bals que des bals pour des étudiants. Il espérait donc qu’il y ait de la bonne musique, même si ça pouvait être dur à danser pour les jeunes femmes qui avaient des robes plus ou moins serrées. Même si il avait déjà vu des femmes danser sur le rythme qu’il donnait grâce à son mixage dans des robes peut-être courtes, mais vraiment serrées !
Enfin soit. Dong Wan, la main droite tenant toujours celle de sa cavalière, l’invita d’un geste à entrer dans la salle. Dès qu’elle accepta, il la dirigea vers un coin de la salle, étant donné que personne n’était encore sur la piste de danse – en même temps, c’était pour le moment des slows qui passaient, donc…

« J’aimerais savoir… si ce n’est pas trop personnel… pourquoi est-ce que tu ne voulais pas t’inscrire à ce bal ? »

Le jeune homme espérait quand même que ce n’était pas trop indiscret de poser cette question, surtout qu’il ne la connait pas… tout du moins, pas d’après ce qu’il croit. Mais certaines questions devraient être évitée d’être posée, mais ce n’était pas de la faute de Dong Wan si il voulait savoir pourquoi est-ce qu’elle ne voulait, au fond, pas être à ce bal à ce moment précis, et pourquoi aussi elle a été inscrite sans son autorisation. Lui-même ne voudrait pas qu’on l’inscrive quelque part alors qu’il refuse catégoriquement de participer à quelque chose, alors bon… puis cela pique la curiosité tout de même cachée du jeune homme ! Mais comme ça, il pourra faire de cette soirée une très bonne soirée, et montrer à sa cavalière qu’elle n’avait pas à refuser ce bal..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé ;;




MessageSujet: Re: stop prejudice ; feat. Shin Yu Ri   

Revenir en haut Aller en bas
 

stop prejudice ; feat. Shin Yu Ri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Don't be so stubborn ! {Feat. Shin}
» Les jumeaux retrouvés [Feat - Shin Carter]
» Compte de Kairo Shin
» 05_ i just can't stop loving you
» Shin Alkar
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUNSET GLOW™ :: THIS IS RUBBISH! :: our carbage :: rps terminés-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit